Verdict partagé pour Castano vs Lara

Dans la nuit de samedi à dimanche se déroulait une grande soirée de boxe au célèbre Barclays Center de Brooklyn à New-York aux Etats-Unis. Le combat principal était la défense de la ceinture WBA régulière des super-welters détenue par l’Argentin Brian Carlos Castano (15-0-1, 11 KO) qui affrontait son challenger Cubain Erislandy Lara (25-3-3, 14 KO). Les deux protagonistes sont biens connus des fans de boxe, en effet Castano s’est déjà produit en France à deux reprises en battant Michel Soro puis Cédric Vitu dans cette fédération WBA, alors que Lara fait partie depuis longtemps du gratin mondial de la catégorie.

A poids égaux, le physique des deux boxeurs est très contrasté, le style également. Alors que Castano mesure 1m71 avec une envergure équivalente, le gaucher Lara le dépasse en taille de 4 cm, mais surtout de 20 cm en allonge. Ainsi pour vaincre, chacun avait sa tactique et sa technique, et du début à la fin, le combat fut très équilibré avec le tenant de la ceinture qui ne cessait d’avancer pour distribuer un maximum de coups, alors que le challenger usait comme à son habitude de son style et d’une gestuelle hors norme pour éviter les coups et remiser. Ce dernier, travaille beaucoup du bras avant pour tenter de placer son direct du gauche, le plus efficace aura lieu dans la huitième reprise, mais l’Argentin n’a pas bronché. Castano ne cessera d’avancer dans la quasi totalité du combat, plus court de bras, il tentera de boxer son challenger de près, réussissant à placer de bons coups souvent bien accompagnés par Lara, car en matière défensive, ce dernier est quasiment inégalable, usant de son métier à très bon escient.

Le combat fut très passionnant pendant les douze reprises et bien malin était celui qui pouvait donner un vainqueur à coup sûr. Le verdict des juges était ainsi logiquement très serré et c’est un match nul partagé qui a sanctionné cette confrontation:115/113–113/115–et 114/114. Chacun aura ainsi son avis, y aura-il une revanche, ou plutôt un second combat entres ses deux très bons boxeurs, sachant que l’ Argentin conserve donc la ceinture qu’il détenait ?

Un autre combat cette fois chez les poids lourds était très attendu, le résultat fut conforme aux prédilections, le Cubain Lui Ortiz (31-1-0, 26 KO) s’est imposé en dix reprises 100/90–99/91–99/91 face à l’ Allemand d’origine Roumaine Christian Hammer ( 24-6-0, 14 KO).  » King Kong » remporte ainsi sa 3 ème victoire d’affilée après sa défaite par T KO 10 il y a juste un an contre Déontay Wilder (40-0-1, 39 KO) pour la ceinture WBC.

Nous ajouterons chez les lourd-légers la victoire du Dominicain Edwin Rodriguez (31-2-0, 20 KO) qui a battu 98/92–96/94–96/94 l’ Américain Mitch Williams (16-7-3, 11 KO), lequel s’était incliné par T KO 9 contre Arsen Goulamirian (24-0-0, 16 KO) le 01/07/2017 à Evian les Bains.

 

André Cotiniaux

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS