Usyk débute avec brio chez les poids lourds

Hier soir l’invaincu Oleksandr Usyk (16-0, 13 KO) a effectué de convaincants débuts dans la catégorie des poids lourds en poussant l’expérimenté Chazz Witherspoon (38-4, 29 KO) à l’abandon à l’appel de la 7éme reprise.

L’ex champion champion du monde des poids lourd-légers qui n’avait plus combattu depuis un an faisait face à un adversaire à qui il rendait prés de 15 kgs, pourtant l’Américain a rapidement été débordé par la classe de l’Ukrainien. Il n’aura fallu que trois minutes à Usyk pour retrouver ses sensations et jauger son rival, Usyk s’était préparé pour Tyrone Spong dont le style est à l’opposé de Witherspoon, avant que la machine Ukrainienne ne monte en régime pour ensuite gagner tous les rounds.

Au fil des reprises on a retrouvé l’irrésistible Usyk, ce boxeur mobile, rapide et varié, même si quelques ajustements seront nécessaires avant de défier l’élite de la catégorie reine. O. Usyk redoutait cet examen de passage, il l’a réussi avec brio devant un Américain rapidement impuissant et contraint de ne compter que sur un improbable coup heureux pour espérer inquiéter un rival trop supérieur. Débordé par le rythme et la cadence de coups d’Usyk, Witherspoon est sagement resté sur son tabouret à l’appel du 7éme round.

Auparavant le Russe Dmitry Bivol (17-0, 11 KO) a conservé son titre WBA des poids mi-lourds en battant largement aux points le modeste Dominicain Lenin Castillo ( 20-3-1, 15 KO). Bivol a envoyé son challenger au tapis mais il n’a pas réussi à conclure et c’est sous les sifflets qu’il a recueilli une décision unanime en sa faveur: 120-107 et deux fois 119-108.

Malheureusement un nouvel accident est survenu au cours de cette réunion. Après avoir subi au 10éme round un dur KO des poings de Charles Conwell, le grand espoir des poids super-welter, l’Américain Patrick Day a été transporté à l’hôpital dans un profond coma.

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS