Un championnat de France indécis entre T. Barbier et A. Buquet samedi à Argentan

Les palmarès de Thomas Barbier ( 9-20-1) et Anthony Buquet (15-9-2, 7 KO) paraissent surannés à une époque où la culture du zéro défaite est de mise dans une carrière de boxe, pourtant ne nous y trompons pas ces deux là sont deux authentiques champions, deux boxeurs à l’ancienne qui vont se disputer samedi soir à Argentan (61) le titre national vacant des poids super-coqs.

La Normandie n’a plus connu de championnat de France entre deux de ses représentants depuis le duel de poids plumes entre Affif Djelti et Frank Requier en 1998, il s’agissait déjà d’un derby haute Normandie – basse Normandie.

Professionnel depuis 2009, Thomas Barbier alias « Tom » est un rude gaillard qui a écumé les rings de l’hexagone avec plus ou moins de réussite. Le boxeur entraîné par Matthieu Guillaume et chaperonné par Pascal Lustenberger, a rencontré tout le monde en France. « Tom » s’est frotté à des champions de France, champions de l’union Européenne, champions d’Europe et challengers mondiaux, il ne manque qu’un champion du monde au tableau de chasse de l’Ornais. Avec de pareilles rencontres face aux vedettes du noble art tricolore, le palmarès est certes négatif mais il ne reflète pas la réelle valeur de ce battant qui ne lâche rien, quelque soient l’adversaire et sa renommée. Comme beaucoup de boxeurs ne possédant pas de gros soutiens structurels et financiers, Thomas Barbier a parfois subi d’injustes défaites. Ce sera sa seconde chance au niveau national et un bonheur n’arrivant jamais seul, « Tom » Barbier aura l’honneur de se produire devant ses supporters. Un aboutissement pour un boxeur aussi humble que valeureux.

Anthony Buquet ne viendra pas pour faire de la figuration, le Dieppois est pro depuis 2009 comme son rival du soir. Les deux hommes ont en commun d’avoir eu des rivaux faisant partie du gratin national et Européen. Le haut Normand affiche un palmarès plus fourni que T. Barbier avec un titre de champion de France des poids plumes, une ceinture WBC méditerranée, par ailleurs il s’est attaqué deux fois, sans succès, au titre de l’union européenne des poids coqs. S’il n’est pas un puncheur, Anthony Buquet peut faire mal, Philippe Frenois en a fait l’amère expérience en étant mis hors combat par le Dieppois au dernier round du championnat de France des poids plumes. La meilleure performance à ce jour d’Anthony Buquet, d’autant plus remarquable que cinq mois avant il disputait le titre de champion de France des poids mouche !

Les deux hommes ont allègrement dépassé la trentaine mais ils ont de la ressource comme le démontre leur dernière performance. Difficile d’émettre un quelconque pronostic entre un T. Barbier galvanisé par son public et un A. Buquet tout aussi motivé pour repartir avec la ceinture autour de la taille.

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS