Terrifiant Inoue, Taylor logique vainqueur

Le Tournoi des WBSS faisait escale ce soir à Glasgow pour les deux dernières demis finales de cette seconde édition.  En poids coq, l’invaincu Japonais Naoya Inoue (18-0 16 KO)  s’est montré impitoyable en détruisant en deux petits rounds le Portoricain  Emmanuel Rodriguez (19-1, 12 KO) précédemment invaincu et champion IBF de la catégorie

Pas de round d’observation, les deux champions échangent des coups durs à mi distance et si Rodriguez touche Inoue avec un crochet, le Japonais réplique durement. Pendant ces trois premières minutes, Rodriguez a montré qu’il était prêt, la reprise a été équilibrée et le combat promet d’être de haute volée..Le second round débute et Inoue démontre que son surnom de Monstre n’est pas usurpé. Une combinaison crochet gauche, droit ébranle Rodriguez puis Inoue enchaine avec un direct du droit en bas suivi d’un crochet gauche à la mâchoire qui envoie Rodriguez au tapis.Le Portoricain repart au combat mais c’est un terrible coup au corps qui le plie en deux. A genoux sur la bâche, Rodriguez fait des signes en direction de son coin pendant que l’arbitre égrène les secondes. N’en veut-il plus ou indique -t-il à son coin qu’il ne faut pas l’arrêter ? La réponse vient quelques secondes plus tard quand Inoue délivre un nouveau coup au corps. La précision et la puissance sont phénoménales et Rodriguez retourne au tapis. L’arbitre le compte pour la forme mais arrête sagement le combat.

 Naoya Inoue  sera opposé à la légende vivante Nonito Donaire en finale de ce tournoi qui désignera le meilleur poids coq au monde.

Le seconde demi finale se disputait dans la catégorie des poids super-légers avec là aussi deux boxeurs invaincus; l’Écossais Josh Taylor (15-0, 12 KO) et le Russe champion IBF, Yvan Baranchyk (19-1, 12 KO) .

Josh Taylor a du s’employer pour venir à bout du rugueux Baranchyk dans ce combat enlevé. Baranchyk avait secoué son rival au cours du 5éme round et il semblait être en mesure de prendre l’ascendant.  A l’entame de la mi combat rien n’était fait, les deux hommes étaient prés l’un de l’autre. Josh Taylor plaçait un crochet droit à la mâchoire et  le Russe allait au tapis au 6éme round. L’Écossais réussissait à envoyer Baranchyk une seconde fois au sol  avec un pur crochet droit. Le gong sauvant probablement le Russe.

Toutefois Ivan Baranchyk revenait dans le combat et les débats s’équilibraient à nouveau. Grace à son débit de coups, sa précision et ses blocages, Josh Taylor s’adjugeait une logique victoire aux points (115-11 deux fois et 117-109) .  Il retrouvera l’Américain Régis Prograis champion WBA et WBC Diamant dans un combat de gauchers qui pourrait être l’affrontement de l’année .

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS