Sandy Messaoud conserve sa ceinture WBA

Ce soir à la  Salle Jo le Drevo, Saint-Ave (56) Sandy Messaoud (15-6, 1 KO) a conservé sa ceinture WBA Intercontinental des poids welters en battant aux points (99-91 et 98-92 deux fois) le danois Oliver Mollenberg (7-1-1, 3 KO). 

Devant les caméras de Fight Nation qui retransmettait ce gala en direct en France et au Danemark, S. Messaoud a dominé de la tête et des épaules un adversaire pourtant précédé d’une bonne réputation d’invaincu. Mollenberg n’a rien pu faire face à la mobilité, le coup d’œil et la tactique de Messaoud. Le champion a  donné un véritable récital d’uppercuts du bras arrière. Sa condition physique irréprochable et son débit de coups ont asphyxiés un Mollenberg vite désabusé face à la classe du français.  Le danois est parvenu, en de rares occasions, à toucher Messaoud avec de larges coups à la godille mais le local répliquait immédiatement avec de rapides séries. Quinze ans séparaient les deux boxeurs, pourtant c’est Messaoud qui a donné l’impulsion et l’énergie à ce championnat où finalement il ne fut pas loin de faire cavalier seul. La suite peut s’annoncer intéressante pour ce boxeur qui mériterait d’être un peu plus connu dans l’hexagone.  

Milan Prat (10-1, 7 KO) a une nouvelle fois fait sensation en se débarrassant de l’ivoirien Sie Palenfo (10-3-1 6 KO) en moins d’un round. Palenfo qui n’avait jamais mis un genou à terre a encaissé un terrible crochet gauche en contre qui l’a envoyé au tapis. Milan Prat l’a ensuite touché au foie, Sie Palenfo a accusé le coup, l’arbitre l’a compté avant que son coin ne jette sagement l’éponge. 

On attend maintenant avec impatience le championnat de France des poids super-welters qui mettra aux prises le prodige Milan Prat à l’expérimenté et excellent Fouad El Massoudi. Un combat qui s’annonce passionnant. 

Chez les femmes, Mailys Gangloff (5-2, 1 KO) est devenue championne de France des poids coq en battant Romane Geffray (1-3-1)  par arrêt de l’arbitre à la 4eme reprise. M. Gangloff a tenté d’imposer l’épreuve de force à une Romane Geffray mobile et habile à souhait. Malheureusement pour la nantaise qui parvenait à contenir et à toucher son adversaire, un puissant coup de Mailys Gangloff est arrivé pleine face au 2eme round. Constatant qu’elle était touchée au nez et victime d’hémorragie nasale, l’arbitre a fait appel au médecin une 1ere fois au 3eme round avant de le consulter à nouveau puis d’arrêter ce championnat de France qui promettait et où rien n’était acquis. 

 

Michel BEUVILLE photos Vincent FENECH

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS