Shakur Stevenson s’impose facilement

Retour de la boxe aux USA la nuit dernière

Premièr événement de boxe majeur depuis le début de la crise sanitaire la nuit dernière dans une petite salle sans spectateur du MGM Grand de Las Vegas (Nevada, USA).
Organisée par Top Rank, cette réunion avait pour vedette le champion WBO des poids plumes Shakur Stevenson (14-0, 8 KO), opposé au modeste portoricain Felix Caraballo (13-2-2, 9 KO) dans un combat en dix rounds sans titre en jeu.


Comme on pouvait s’y attendre, il n’y eut strictement aucun suspense dans cette rencontre malgré l’abnégation de l’outsider. Ce dernier fut compté dès la première reprise (le knock-down pouvant être en partie imputé à une glissade) et mis hors combat au sixième round à la suite d’une série de coups puissants au corps, l’expérimenté arbitre Tony Weeks jugeant qu’il était inutile de le laisser repartir après ce deuxième voyage au tapis.
Tranchant et appliqué, le jeune prodige Shakur Stevenson pouvait être pleinement satisfait de sa prestation.

Les autres affiches notables furent elles aussi dénuées de tout suspense. Le double champion olympique cubain Robeiseys Ramirez (3-1, 3 KO) semble lancé après sa défaite surprise pour son premier combat, signant sa troisième victoire consécutives avant la limite avec une victoire explosive en moins d’une minute aux dépens du Dominicain Yeuri Andujar (5-4, 3 KO).

Chez les lourds, les prometteurs Guido Vianello (7-0, 7 KO) et Jared Anderson (4-0, 4 KO, nous vous en parlions ici il y a quelques mois) se sont également facilement imposés. Victoire au premier round pour l’Italien face à
Don Haynesworth (16-4-1, 14 KO), qui semblait cependant en état de continuer au moment de l’arrêt; l’Américain n’a eu besoin que de deux rounds supplémentaires pour se défaire de Johnnie Langston (8-3, 3 KO).

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS