Rénald Garrido méritait un verdict bien meilleur samedi à Glasgow

A l’occasion de son 51 ème combat pro, le poids super-léger Marseillais Rénald Garrido (24-24-3, 6 KO) affrontait samedi à l’ Emirates Aréna de Glasgow l’ Ecossais Lewis Benson (12-2-, 2 KO). Encore un défi de plus pour le Lion qui n’en est pas à sa première experience internationale en 8 reprises.

Bien qu’un peu confus, désordonné, le Français mettait comme à son habitude une grosse pression d’entrée et touchait rapidement son adversaire même si souvent des coups trouvaient le vide. L’ Ecossais , bien que plus stylé et avec une meilleure gestuelle ne savait pas trop comment se sortir de la tornade Marseillaise. A la septième reprise, ce dernier était d’ ailleurs bien sonné et au bord de faire connaissance avec le tapis.

La huitième et dernière reprise confirmait la supériorité du Français, mais hélas, une fois de plus, le verdict réservait une bizarre surprise, l’arbitre, juge unique accordait la victoire au local sur le score de 77/75. Garrido n’en est plus à sa première déconvenue avec les décisions, il doit vraiment être très philosophe pour accepter de tels verdicts, hormis Cletus Seldin en 2017, quel boxeur l’a vraiment battu à la régulière ?

André COTINIAUX

Un commentaire
  • BENNECER
    25 juin 2019 at 7 h 27 min
    Laisser un commentaire

    ont connais cela nous qui allons boxer partout hélas il faut les mettre KO pour gagné et encore ils vont toujours trouver des excuses pour vous faire perdre

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    DERNIÈRES INFOS & NEWS

    ARTICLES RELATIFS