Porter conserve laborieusement son titre

L’Américain Shawn Porter (30-2-1, 17 KO) peut-il s’estimer heureux d’avoir été désigné vainqueur la nuit dernière ? Selon le juge Zachary Young, qui nota le combat 117-111 en faveur de son challenger cubain Yordenis Ugas (23-4, 11 KO), la réponse est oui ! Cependant l’affrontement entre les deux hommes fut tellement serré et complexe à juger qu’il paraissait bien difficile de déterminer un vainqueur, tout comme pour le combat de la semaine passée entre Lara et Castano qui divisa l’opinion.

Le champion, qui avait eu toutes les peines du monde à faire le poids, avait opté pour une stratégie  beaucoup moins agressive qu’à l’accoutumée et le spectacle ne fut pas vraiment au rendez-vous (sans pour autant être dénué d’intérêt) les deux hommes cherchant à boxer sur la faute adverse. Ugas, qui déclara avoir été volé à l’issue des douze reprises, n’en fit pas assez au yeux des deux  autres juges qui virent le combat en faveur de Porter sur des scores de 115-113 et 116-112. L’Américain réussit ainsi la première défense de son titre WBC des poids welters.

En combat d’encadrement, Abel Ramos (24-3-2, 18 KO) et Francisco Santana (25-7-1, 12 KO) avaient livré une belle bataille en dix rounds. Malgré un knock-down subi au deuxième round, Ramos méritait bel et bien la victoire et la décision des juges fut unanime en sa faveur : 97-92, 98-92 et 95-94.

A noter également la sortie une nouvelle fois impressionnante du poids lourds nigérian Efe Ejagba (9-0, 8 KO), à tel point que son adversaire Amir Mansour (23-4-1, 16 KO) prit la très sage décision de ne pas répondre à l’appel de la troisième reprise après avoir encaissé deux knock-down au premier round et un déluge de coups au deuxième.

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS