O. Vautrain et M. Tachour irrésistibles au No Limit XIV

Ce soir au palais des sports Marcel Cerdan de Levallois-Perret, Brahim Asloum présentait sa dernière organisation avant de se lancer dans la course à la présidence de la fédération française de boxe. Cinq combats de haut niveau pour ce No Limit XIV malheureusement sans public pour cause de crise sanitaire. 

Après le titre national Massi Tachour a conquis le titre de l’union européenne des poids super-léger en dominant aux points (117-112; 116-112 et 116-112)  l’italien Guiseppe Carafa. 

Tachour a boxé intelligemment en étant constamment sur son adversaire pour ne lui laisser aucun espace pour s’exprimer. Carafa a fait illusion pendant quelques rounds où il a semblé en mesure de rivaliser au défi physique imposé par le français avant de subir round après round la pression de Massi Tachour.  L’italien a fait preuve d’une résistance à toute épreuve  en encaissant de gros coup pleine face du  boxeur coaché par Rachid Labdouni. Impuissant à mi distance où il a toujours rompu le premier, Carafa aura eu le grand mérite de terminer le combat. Avec cette magnifique victoire, Massi Tachour s’ouvre une voie royale vers le titre européen EBU. 

Kevin Lele Sadjo a défendu victorieusement pour la 3éme fois sa ceinture WBA Intercontinental en battant aux points ( 97-92; 99-92 et 98-91) l’espagnol Ronny Landaeta. « KLS » qui avait remporté tous ses combats avant la limite, n’est pas parvenu à renverser le coriace et expérimenté Landeata. L’espagnol a écopé d’un avertissement au second round pour accrochages répétés. Fidèle à ses habitudes, Lele Sadjo a exercé un pressing de tous les instants, généreux dans ses coups mais parfois brouillon, le français fut  plus explosif et rapide que son adversaire. Malgré ses 37 ans, Landaeta donna une bonne réplique au français sans toutefois l’inquiéter. 

 

Le championnat de France des poids lourd-légers, le titre était vacant, entre Aboulaye Diane et Olivier Vautrain a tourné à l’avantage du Nazairien qui s’est imposé par arrêt de l’arbitre à la 7éme reprise.  Olivier Vautrain s’est installé en patron dés l’entame du combat, en martelant Diane avec son direct du bras avant.  L’ébroïcien n’a pas su raccourcir la distance, statique et crispé, il a subi la précision de son rival. Vautrain a secoué Diane avec un uppercut au 3eme round, Diane regagnant son coin l’œil gauche touché. Olivier Vautrain était dans un grand soir, ses coups tranchants ont peu à peu éprouvé A. Diane, à la septième reprise, Vautrain accélérait et ses frappes au visage secouaient Diane qui était victime d’une hémorragie nasale. 

L’élève de Stéphane et Roland Cazeaux appuyait ses coups et il débordait Diane avec un terrible crochet gauche, l’arbitre Mr Ali Oubaali s’interposait et stoppait Aboulaye Diane. Olivier Vautrain devient champion de France aprés une tentative infructueuse en janvier face à Dylan Bregeon. 

En poids super-légers, Yvan Mendy a éprouvé des difficultés pour venir à bout du modeste argentin Miguel Cesario Antin qui lui a posé des problèmes par sa mobilité et son débit de coups. Yvan Mendy s’est montré avare de ses coups, laissant trop souvent l’initiative à son rival. Le boxeur de Giovanni Boggia s’est blessé à la main droite ce qui l’a handicapé lors de la seconde partie de combat. Yvan Mendy s’impose aux points à l’unanimité dans ce compliqué combat de préparation (79-73; 77-75; 78-74) .  « J’ai boxé pas mal de sud américains, ils aiment la bagarre. Dés l’entame du combat, je me suis fait mal aux métacarpes sur une droite, ce qui a rendu le combat compliqué » a déclaré Yvan Mendy.

En poids mi-lourds, Mathieu Bauderlique n’a fait qu’une bouchée du très modeste Beibi Berocal qu’il a envoyé trois fois au tapis en moins de deux rounds, le coin du colombien jetant l’éponge à la seconde reprise après le 3éme voyage au sol de Berrocal.

 

Michel BEUVILLE photos Pierre GIROD

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS

  • JEYSSA MARCEL, LA RELEVE FRANÇAISE

     « Chaque année en France, des milliers de femmes et hommes suent sang et eau dans l’ombre des salles de boxe. Certains veulent apprendre à combattre, d’autres viennent se défouler...
  • David Musset lance le duel Papot – Terentiev !

    En ce vendredi 29 Janvier 2021, le patron de la société de promotion des Celtic Fighters avait réuni – à quatorze heures et dans les locaux du Ciné Presqu’ïle...
  • Tops et flops 2020

    La crise sanitaire mondiale a tout chamboulé sur son passage et  la boxe n’a pas été épargnée. Malgré cette crise, nous aurons eu quelques beaux évènements de boxe au...
  • Top Ten NetBoxe 2020

    Nous vous présentons la vingt cinquième édition du Top Ten NetBoxe réalisée avec le concours des correspondants NetBoxe.com et de la presse spécialisée. Une fois n’est pas coutume,  cette...