No Limit XII : Jkitou, Lofidi et Attou expéditifs

Ce samedi soir, au palais des sports Marcel Cerdan de Levallois-Perret, Brahim Asloum nous présentait la douzième édition de son « No Limit », avec une nouvelle fois un très beau programme, avec de nombreux très bons boxeurs français. À commencer par le prometteur Bilel Jkitou (14-0, 5 KO), qui s’est emparé de la ceinture WBC méditerranéenne des super-welters après sa victoire sur l’italien Felice Moncelli (21-6-1, 5 KO). Le boxeur originaire de Nanterre a infligé un KO foudroyant à son adversaire dès la 1ère reprise, avec un somptueux crochet du gauche au foie. Belle performance de Bilel Jkitou ce soir face à un adversaire plutôt expérimenté, qui avait déjà affronté des boxeurs tels que Sergio Garcia auparavant. Désormais, tout devrait s’accélérer pour Bilel qui devrait logiquement lorgner vers des adversaires plus prestigieux et des combats à enjeux, comme par exemple un titre européen.

Une autre ceinture symbolique mais sans réelle valeur était en jeu ce soir, c’est la WBC francophone des poids moyens, remportée par le français Moughit ‘Guito’ El Moutaouakil (13-1, 8 KO) aux dépends du belge Islam Teffahi (22-8-2, 5 KO) par décision unanime (97-92 ; 96-93 ; 97-92). Là aussi, une telle victoire devrait permettre à celui que l’on surnomme Guito de monter dans les classements et de se diriger vers des combats à plus gros enjeux dans cette catégorie des poids moyens.

Tout comme Bilel Jkitou, deux autres très bons boxeurs français ont été expéditifs ce soir. Le lourd-léger Hervé Lofidi (14-3, 6 KO) s’est aisément imposé au 3ème round par arrêt de l’arbitre, face au bosnien Elvis Smajlovic (11-10-2, 6 KO). De même pour le très expérimenté Zakaria Attou (30-7-2, 8 KO), qui revenait de 8 mois sans boxer après une double rupture des biceps et donc deux opérations, et qui misait beaucoup sur son combat de retour. Et l’ancien champion EBU des super-welters n’a pas déçu en battant le courageux Karim Menasria (8-27-1, 1 KO) par arrêt de l’arbitre à la 2nde reprise.

Enfin, de jeunes boxeurs ont commencé fort ce beau gala de boxe. Le prometteur poids welter des Mureaux, Ali Galtier (3-0, 3 KO) s’est imposé par abandon de son adversaire Raphael Boquet (2-20-1, 1 KO) à l’appel de la 5ème reprise, tandis que le très jeune (19 ans) poids légers Kylian Joos (2-1, 0 KO) à battu aux points et à l’unanimité Mohamed Charef (1-2, 1 KO).

 

Hugo BRUN photos Pierre GIROD

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS