Marvin Petit échoue, F. Patera conserve son titre !

Marvin Petit n’est pas parvenu à succéder à Anthony Mezzache dernier boxeur français champion d’Europe des poids légers; le styliste d’Elancourt s’est incliné aux points devant le belge Francesco Patera tenant du titre, ce soir à Herstal en Belgique.

Ce championnat d’Europe fut d’un excellent niveau et il n’aura pas manqué grand chose à Marvin Petit pour créer l’exploit. Le français a débuté idéalement son combat et c’est lui qui maitrisait les débats lors des premières reprises. Installé en patron au centre du ring, Petit réussissait tout ce qu’il entreprenait, déterminé et agressif, il ne laissait pas un instant de répit à Patera qui n’avait pas le temps de s’organiser. Marvin Petit marchait sur le champion, bien campé sur ses appuis, ses crochets des deux mains étaient appuyés, la partie semblait bien mal engagée pour le belge qui ne parvenait pas à stopper son challenger. Marvin Petit se transcendait et le 5éme round était magnifique entre ces deux boxeurs bien préparés à en découdre. Petit touchait Patera avec une superbe droite et le belge accusait le coup. Les actions étaient propres, pas un seul accrochage n’était à déplorer.

Francesco Patera n’est pas devenu champion d’Europe par hasard, il est sur une trajectoire ascendante comme il l’avait démontré en Angleterre devant l’invaincu et prometteur Lewis Ritson. Marvin Petit en a fait l’amère expérience, car loin de se désunir par une première partie de combat quelque peu à son désavantage, le champion belge ne s’est jamais désuni pour revenir dans le combat dans un premier temps et dominer les débats ensuite. Marvin Petit éprouvait une certaine fatigue alors que Patera ne baissait pas de rythme. C’est maintenant le champion qui donnait le tempo aux échanges, Petit restait sur un coup ou deux alors que le belge enchainait les séries au visage et au corps. Au onzième round, le coin du français commandait à son boxeur de durcir mais c’est Patera qui forçait Petit à rompre les échanges. Le combat était engagé et dur, pour preuve les stigmates au visage des deux boxeurs. Petit avait la pommette droite bleuie et l’œil gauche de Patera était marqué. La dernière reprise était totalement à l’avantage du champion d’Europe qui plaçait plusieurs fois son crochet gauche. Les deux hommes levaient les bras mais c’est logiquement Francesco Patera qui était déclaré vainqueur : 115-113 deux fois et un improbable 117-112.

Marvin Petit n’a pas démérité même s’il se déclarait terriblement déçu au micro de RTC Liège qui retransmettait ce championnat d’Europe:  » Je pense que je méritais la victoire. C’est la boxe et ses vols, c’est partout pareil. J’ai eu des problèmes personnels lors de ma préparation. J’espère qu’il m’accordera une revanche en France et on verra alors que c’est moi le champion » pestait Marvin Petit.

A contrario Francesco Patera respirait la sérénité:  » J’ai contrôlé tout ce qu’il faisait et j’ai gagné. C’était un match tactique que j’ai maitrisé, il voulait attaquer, je l’attendais, je le maitrisais et je le touchais, je sentais que je gagnais. Je n’ai jamais douté » estimait le toujours champion d’Europe des poids légers.

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS