M. Beaussire à l’assaut du titre EBU des poids moyens à Caen !

Le 21 Mars à Caen, le champion d’Europe des poids moyens, l’Italien Matteo Signani viendra défendre son titre devant Maxime « Le Conquérant » Beaussire. Ce sera une défense par dérogation, le challenger officiel étant l’Anglais Martin Murray.

Le secret avait été bien gardé mais cela fait quelques mois que le Normand et son promoteur Gérard Teysseron, travaillaient sur cette piste Italienne. «  C’est devenu trop compliqué de faire la limite des poids super-welters » confesse M. Beaussire, «  quand je suis allé défier S. Garcia en Septembre 2018, faire le poids me demandait beaucoup d’efforts et pourtant j’avais délaissé la musculation pour finalement me retrouver sans jus»  poursuit le Normand.

Maxime Beaussire a connu une grosse période de doute après son cruel échec en Espagne… Un seul combat en 2019 dans une originale organisation MCB Promotions/ BC Saint Lois à l’hippodrome de Saint-Lô. La préparation pour ce combat devant le Bielorusse D. Atrokhau fut éprouvante pour le champion renaissant et en quête de renouveau. Incontestable vainqueur, sa prestation sur le ring ne fut pas à la hauteur de ce qu’il avait espéré. La lassitude s’est installée, avait-il encore envie de souffrir pour de tels combats ? « Le Conquérant » que l’on pensait indestructible et inébranlable est apparu las et à la croisée des chemins, évoquant même parfois l’idée d’arrêter la boxe. Trop de sacrifices, de travail pendant sept ans pour au final être encore dans la précarité sportive, à toujours attendre le bon vouloir des uns et des autres éventuels rivaux. A 28 ans et diplômé, il ne manque pas de pistes de reconversion, l’heure était peut être venue de tirer sa révérence..

La suite, c’est Maxime Beaussire qui la raconte «  J’ai vu Matteo Signani devenir champion d’Europe et l’idée a aussitôt germé dans ma tête ; si je continue c’est pour le rencontrer et lui prendre son titre ! J’ai demandé à quelques proches (rires) et à Gérard (Teysseron) ce qu’ils en pensaient, tous ont dit Go ! » Les tractations ont été menées de main de maître par un G. Teysseron enthousiaste, le patron d’Europrom a rapidement su convaincre F. Cherchi promoteur du champion d’Europe de venir à Caen défendre son titre par dérogation. Le Normand était bien sur éligible puis qu’ayant disputé ses deux derniers combats en poids moyens , l’EBU l’avait reclassé 9éme en poids moyens.

La nouvelle a galvanisé M. Beaussire et c’est en Angleterre qu’il effectuera la majeure partie de sa préparation «  je suis venu en Angleterre en décembre et après quelques recherches et visites, mon choix s’est arrêté sur Ryan Barett, un jeune entraîneur qui fut boxeur pro. Mon style offensif l’inspire, on va travailler ensemble » déclare Le Conquérant qui est à pied d’œuvre à Londres depuis ce lundi. «  Je vais rester en Angleterre jusqu’à la fin février, puis je reviendrai à Laize la Ville chez mon préparateur physique Florent Roulleau – Élite Forme, pour la fin de ma préparation. Des sparrings Anglais et probablement Bruno Surace viendront me prêter main forte. Disputer le championnat d’Europe, c’est bien mais l’objectif est de le gagner, pas deux fois la même erreur, je serai prêt cette fois çi » conclut un Maxime Beaussire regonflé comme aux plus beaux jours. Plus d’infos à venir sur le lieu et le cadre de ce championnat d’Europe.

 

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS