Lomachenko seul au monde

Mais où s’arrêtera Vasyl Lomachenko (13-1, 10 KO) ? Round après round, combat après combat, victoire après victoire, l’ukrainien apparait toujours de plus en plus puissant, de plus en plus confiant, de plus en plus agressif sur le ring. Bref, à chaque apparition, il est plus fort qu’avant. Il l’a prouvé encore une fois ce vendredi soir, au Staples Center de Los Angeles, lorsqu’il a vaincu Anthony Crolla (36-7-3, 13 KO) par KO au 4ème round, grâce à un magnifique enchaînement crochet gauche-crochet droit qui a cloué le britannique au sol. Ce dernier n’a malheureusement rien eu le temps de faire dans ce combat tant Lomachenko a survolé les débats et semblait avoir envie de finir le plus rapidement possible.

Déjà dans le troisième round, lorsqu’« Hi-Tech » a accéléré et enchaîné un Crolla coincé dans les cordes, tout semblait plié, au point que l’ukrainien aille célébrer sa victoire. Un peu trop tôt, puisque le britannique fut sauvé par le gong. Et l’arbitre le laissa reprendre le combat, peut-être une erreur au vu de ce lourd KO qui lui a été infligé une minute plus tard. En tout cas, si celui que Bob Arum surnomme désormais « le Picasso de la boxe » voulait marquer les esprits, c’est chose faite avec cette victoire éclair, et surtout ces enchaînements, ces déplacements, ces pivots, bref tout ce qui fait de Lomachenko le meilleur boxeur du monde à l’heure actuelle.

Désormais, tous les regards sont rivés vers l’avenir. Qui sera le prochain sur la liste de l’ukrainien ? « Moi, je veux Mikey Garcia » a assuré celui qui a conservé ses ceintures WBA et WBO des légers. Un Lomachenko-Garcia, pour unifier les ceintures WBA, WBO et WBC ? On signe où ?

Entrée réussie chez les mi-lourds pour Gilberto Ramirez (40-0, 26 KO). Le mexicain, ancien champion du monde des super-moyens, a vaincu plutôt facilement l’américain Tommy Karpency (29-7-1, 18 KO) pour son premier combat depuis son changement de catégorie. L’américain a abandonné après le 4ème round, dépassé et épuisé par les nombreux coups au corps de Ramirez.

Et maintenant, quid de l’avenir du mexicain ? Après le combat il a déclaré vouloir devenu le meilleur boxeur du monde (pound for pound). Quel chemin et quels adversaires va-t-il choisir pour ce faire ? Rester chez les mi-lourds et tenter d’aller chercher un des 4 très gros champions (Bivol, Gvozdyk, Beterbiev, Kovalev) ? Retourner dans sa catégorie de prédilection pour reprendre son titre mondial (il est toujours officiellement détenteur de la ceinture WBO des super-moyens, mais il a été dit un temps qu’il l’avait abandonné pour monter de catégorie), et affronter Callum Smith ? Ces deux possibilités sont de vrais challenges, et cela pourrait donner des combats de haut niveau. On a hâte de voir.

Enfin, l’américain Arnold Barboza Jr (21-0, 8 KO) s’est emparé de la ceinture NABF Junior des super-légers en battant par KO son compatriote Mike Alvarado (40-5, 28 KO), au 3ème round.

Hugo BRUN

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS