Lomachenko s’empare d’un troisième titre

Hier soir à l’O2 Arena de Londres, le championnat du monde unifié WBA/WBO/WBC des poids légers entre le prodige Ukrainien Vasyl Lomachenko (14-1, 10 KO) et l’Anglais Luke Campbell (20-3, 16 KO) a tourné à l’avantage du premier qui a ajouté le titre WBC de la catégorie à sa collection. Ce combat entre deux champions olympiques gauchers s’est soldé par une victoire aux points de V. Lomachenko, 119-108 pour les trois juges.

Pendant les deux premières reprises, Luke Campbell a fait jeu égal avec le champion du monde, celui-ci était dans l’observation, tournant autour de l’Anglais qui bénéficiait d’un conséquent avantage d’allonge et de taille, le Britannique allongeait son bras avant pour empêcher Lomachenko d’approcher. L’Ukrainien d’ordinaire offensif se montrait patient tout en montant en puissance, ainsi au 3éme round, Campbell encaissait une combinaison supersonique, crochet droit au corps, crochet gauche à la face. Une nouvelle accélération de « Loma » mettait une seconde fois Campbell dans le rouge lors du 5ème round, l’Anglais étant littéralement sauvé par le gong alors qu’il venait d’encaisser un crochet gauche en haut suivi d’un autre au corps. Malgré la classe de Lomachenko, Campbell parvenait parfois à tirer son épingle du jeu et au 7éme round il touchait durement le champion qui accusait le coup. 

Lomachenko finira par envoyer l’Anglais au tapis au 11éme round avec une série de crochets au corps ponctuée par une courte droite au menton. Le pointage des juges est sans appel mais les rounds indiscutablement gagnés par l’Ukrainien furent bien plus disputé que ne l’indiquent les sores. Vayl Lomachenko a indiquait vouloir réunifier la catégorie des poids légers en défiant Richard Commey le tenant IBF. 

Auparavant le championnat WBC des poids mouche entre Charlie Edwards (15-1, 6 KO) et le Mexicain Julio Cesar Martinez Aguilar (14-1, 11 KO) s’était terminé dans la controverse. J. Cesar Martinez a détruit le champion en le sapant au corps puis en délivrant une terrible série d’uppercuts, une seconde série de crochets contraignaient Edward à mettre une genou au sol, seulement le Mexicain poursuivait son action et il envoyait un terrible coup au foie de son rival. C. Edward était alors dans l’incapacité de se relever. Dans un premier temps, le Mexicain était déclaré vainqueur et nouveau tenant du titre avant qu’un réclamation n’incite M. Sulaiman le président du WBC à tranformer la décision en No Contest permettant ainsi à Edward de conserver sa ceinture. Le jury a estimé que le dernier coup de Cesar Martinez était irrégulier.

En poids lourd Alexander Povetkin (35-2, 24 KO) a infligé une 3éme défaite à Hugie Fury (23-3, 13 KO), là aussi le pointage des trois juges fut identique : 117-111.

Enfin en poids mi-lourd, l’invaincu Joshua Buatsi (12-0, 10 KO) a mis KO au 7éme round le Canadien Ryan Ford (16-5, 11 KO) .

 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS