Le rêve brisé de M. Beaussire

Crédit photo couverture JC HELAINE

Douche froide pour la boxe française hier soir au palais des sports de Caen avec la défaite par arrêt de l’arbitre au 2éme round de Maxime Beaussire devant Matteo Signani en championnat d’Europe des poids moyens. Le champion d’Europe que tous les observateurs voyaient déjà repartir en Italie sans sa ceinture a causé une grosse surprise en réussissant à mettre au tapis un M. Beaussire réputé pour ses qualités d’encaisseur hors norme. 

 Pas de round d’observation, Beaussire fidèle à son style de boxeur ultra offensif , est parti à l’abordage de M. Signani, l’italien est lui entré immédiatement dans le combat pour contrer et stopper son  challenger avec son bras avant. Le champion d’Europe a touché plusieurs fois à la face avec sa droite et son crochet gauche pendant ces trois premières minutes, ce round initial fut à son avantage. Quand Beaussire a rejoint son coin, on le vit grimacer et tirer son bras droit vers l’arrière, on saura plus tard qu’un muscle de son épaule droite avait lâché dés les premiers instants du combat. Signani avait placé de bons coups et il accentuait son avantage au second round, une combinaison gauche droite  claquait au visage, quelques instants plus tard un énorme crochet gauche est arrivé pleine mâchoire pour envoyer M. Beaussire au tapis, durement touché par cet impeccable coup, le Normand fut arrêté par l’excellent Mr Daniel Van De Wiele.  L’inimaginable scénario s’est produit, la fête annoncée s’est muée en cauchemar, la cruauté de la boxe mais aussi la beauté de ce sport pour un champion d’Europe de 41 ans venu à l’étranger et donné battu d’avance et qui repart dans son pays avec la plus belle victoire de sa carrière, chapeau Mr Matteo Signani ! 

Le Conquérant le voulait tellement ce titre, le seul qui compte à ses yeux, la « Champion’s League » comme il aime le répéter aux journalistes provinciaux peu au fait des « titres » de la boxe, que cette cruelle défaite sonne probablement le glas de ses ambitions.  Maxime Beaussire de retour dans son vestiaire a déclaré:  » Il a été bon, l’âge ne veut rien dire, il a 41 ans et il balaye un homme de 29 ans en plaine santé…je ne le pensais pas aussi fort, on avait de bons gants et ses coups faisaient mal, c’est un véritable poids moyen. Je ne cherche pas d’excuses mais je me suis blessé à l’épaule droite dés les premières minutes, je ne pouvais plus me servir de mon bras droit. Je me suis dit que ce serait compliqué…. On a subi tellement de coups durs avec ce maudit coronavirus, s’entrainer pour rien en Angleterre en début d’année, tous ces sacrifices pour être annulé à une semaine du combat. Je sais pas ce qu’il en aurait été à ce moment là mais je pense que l’on aurait peut-être vu un autre match. Bravo à Matteo, c’est un grand champion. Pour la suite, je ne m’exprimerai pas à chaud, on va réfléchir en famille, avec mon équipe » 

Deux autres combats professionnels étaient au programme. En poids supers-légers, Nathan Augustine a une nouvelle fois fait parler son redoutable punch en mettant KO Tarek Derfoufi en moins d’un round. Compté une première fois après avoir encaissé un crochet gauche à la face, Derfoufi a été mis KO par une terrible droite du puncheur Normand. 

En poids supers-moyens Matteo Hache a fait étalage de sa technique pour battre largement aux points le valeureux Yvanne Polet. Ces deux jeunes boxeurs pro ont livré une magnifique opposition de styles, Matteo Hache s’impose 40 à 36. 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS