Demain soir, le retour de Maxime Hodée

Maxime Hodée fait son retour sur les rings demain soir et la salle Multi-sports de Fleury sur Orne sera probablement bondée comme aux plus belles heures de l’histoire entre la jeunesse sportive fleurysienne et le plus emblématique de ses représentants.

Maxime Hodée a pensé plusieurs fois en avoir terminé avec la boxe, la faute à de vilaines blessures aux mains survenues au moment où ce talentueux boxeur se dirigeait vers les sommets. D’abord dans les rangs amateurs en 2010, sa saison amateur la plus aboutie et la plus prometteuse. Irrésistible, M. Hodée s’annonçait comme celui qui pouvait bousculer la hiérarchie nationale, il décrocha la coupe de France mais aussi une terrible blessure qui le tiendra écarté des rings pendant deux longues années. L’aventure professionnelle ne sera ternie que par un match nul concédé lors d’un jour sans face à un très bon V. Freulon, avant une montée en puissance qui fit de Maxime Hodée un sérieux outsider dont la réputation ne cessait d’ amplifier. Le redoutable Biagio Obino battu chez lui puis l’invaincu puncheur Y. Morjane surclassé avec une seule main puisque l’autre avait de nouveau cédé dés le 2éme round. Le diagnostic médical était sans appel et mot fin devint inéluctable, avec un regret : celui de n’avoir pas pu boxer Andrew Francillette en demi finale du tournoi de France des poids moyens pour une sombre histoire de tirage au sort.

Après une si longue absence, que peut espérer l’élève de Thierry Bertrand ? « Me faire plaisir ! » la réponse est à l’image de l’homme, claire et sans chichis. On lui souffle que si tout se passe bien, qu’il pourrait voir plus loin, avoir l’ambition de repartir vers les sommets qui lui étaient promis.. . Mais on sent que ce n’est pas le moment d’évoquer le futur, « Max » se projette seulement sur le plaisir de se retrouver entre seize cordes, sentir monter en lui l’adrénaline et retrouver les sensations du boxeur qu’il était et qu’il est toujours…

Alain Alfred lui donnera la réplique en six rounds, le sympathique mais non moins coriace breton ne sera pas en terre inconnue puisqu’il est déjà venu deux fois dans le Calvados affronter sans succès François Pichereau, autre invaincu de la JSF et lui aussi contraint de renoncer à sa carrière à cause d’un dos qui le faisait atrocement souffrir.

Probable que les yeux des spectateurs s’illumineront et que la salle grondera quand Maxime Hodée apparaîtra entre Thierry Bertrand et Florent Rouleau pour écrire une nouvelle ligne à une histoire restée sans épilogue heureux.

Un autre combat pro retiendra l’attention, il se disputera dans la catégorie des poids super-légers entre Nathan Augustine (1-1, 1 KO) et Islam Mouklouchev (7-1-1). Le visiteur est un boxeur Russe entraîné par Sébastien Piteau à Saint-Maur (Indre). âgé de 24 ans Mouklouchev a plus d’expérience qu’Augustine et d’aucuns pourront penser prématuré d’opposer le jeune (21), Thierry Bertrand n’en a cure, selon lui son boxeur est déjà prêt pour un six rounds contre des combattants de valeur. Nathan Augustine possède un punch naturel qui fait de lui un boxeur aussi redoutable que spectaculaire. Cette confrontation s’annonce intéressante, elle permettra de situer le niveau de ces deux jeunes champions en devenir.

1er coup de Gong dés 19h30. Gymnase Auguste Delaune rue François Mitterrand, Fleury-sur-Orne 14123

 

 

Caen le 26/04/2019 – Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS