La boxeuse amoureuse

Je suis allé voir « la boxeuse amoureuse » à la scène musicale afin de découvrir ce spectacle mettant en présence Arthur H (musique), Marie-Agnès Gillot (chorégraphie et danse), avec la participation exceptionnelle de Souleymane Cissokho.

Ce spectacle n’est pas seulement : « un thème poignant où la poésie se mêle à la douleur du sujet abordé, rendant hommage à toutes les femmes qui affrontent un quotidien difficile et se battent tous les jours avec grâce dans la dignité » comme l’indique son auteur, c’est aussi différents tableaux expliquant ces deux univers avec le sacrifice nécessaire afin d’arriver à la perfection de son art.

Premier tableau où l’on voit la préparation au travail, bandages des mains pour les uns, protection et mise en place des « pointes » pour les autres.
Puis étirements, échauffements, travail des « positions » pour la danseuse et des esquives pour les boxeurs. Les tableaux se suivent rythmés par la musique et les paroles d’Arthur H.
et des textes émouvants récités par Marie-Agnès Gillot notamment le dialogue avec son corps, corps qui ne peux en cette période de confinement s’épanouir dans les exercices certes contraignant mais nécessaire à la progression. Ce texte d’actualité m’a fait penser à tout mes amis artistes qui ne peuvent se produire et répètent, en solitaire face à une glace ou un siège vide faute de public, en espérant des jours meilleurs.

Joli passage aussi que celui de l’hymne à l’amour qui pour certains ne se résume qu’a une chanson mais qui, pour les amoureux du Noble Art, remémore la tragique histoire d’amour entre Cerdan et Piaf.
Le seul tableau qui m’a dérangé est celui du thème principal « La boxeuse amoureuse », mais peut-être est-ce du à la scène de la bagarre entre Marie-Agnès Gillot et Souleymane qui pour moi est inconcevable dans la réalité tant Souleymane est un homme respectueux des femmes, mais c’est un spectacle et il faut le vivre comme tel en faisant abstraction de cela.
Dommage que ce spectacle n’est donné qu’en trois représentations, quoi qu’il en soit si vous en avez la possibilité n’hésitez pas à prendre vos places pour les deux dernières représentations.

 

Pierre GIROD

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS