La boxe féminine belge au niveau mondial ce samedi 8 décembre 2018

Delfine Persoon, Sanae Jah, Femke Hermans pour des titres mondiaux

Ce samedi 8 décembre pourrait être historique pour notre boxe féminine élite belge :

A la Reine, l’honneur de débuter cette présentation : Sur ses terres flandriennes d’Ardooie( Roeselare), notre Championne WBC World de super légers, Delfine Persoon ( agent Filiep Tampere-BT Houtland), défendra son titre, pour la 8ème fois, face à Judy Waguthii ( Kenya), remplaçant la Canadienne initialement prévue.. Ces 2 dames s’étaient déjà rencontrées en 2014,; sans enjeu. Delfine l’avait emporté largement au terme des 8 reprises…Débarrassée de ses problèmes aux mains, notre incontestable numéro une voudra conserver son bien, ajouter un 42ème succès (sur 43 sorties), avant d’éventuellement être opposée à la médaillée d’or olympique 2012, 4x lauréate des mondiaux AIBA, tenante WBA-IBF, l’Irlandaise Katie Taylor. Prévu sur 10×2.
Au même gala, une ceinture vacante nationale des poids mi moyens sera mise en jeu entre les deux guerriers, Brice Bula Galo ( F. Tampere) et Jean-Pierre Habimana ( Mauro Bufi)..Les 2 garçons se connaissent bien, pour avoir été équipiers au sein du club hennuyer.. Leurs styles devraient faire vivre un combat engagé et dur, prévu sur 10×3, afin de désigner le successeur de Meriton Karaxha, qui a conquis, récemment, un titre supérieur ( WBF International, Lessines, 23/11, WKO1 de J. Moraiti France).
Un 3ème combat élite verra le néo pro local G. Techel ( 2-0) en découdre avec le solide Jamal Eddine Mahouti (agent A. Denon-Belgique).
6 affrontements amateurs complèteront le programme ( voir ci dessous),avec 4 membres du team hôte, dont un xème duel entre L. Strynckx et A. Améziane, 2 de nos excellents jeunes.

Adresse : Sporthal Ardooie « De Ark »Melkerijstraat 2a 8850 Ardooie.
Jury belge : Mrs VANDEWIELE ;AIT AADI -VAN IMSCHOOT-DEMANET. Pesée ok pour les élites.


Dans le même temps, cette fois dans la capitale belge, toujours en événement principal, notre Sanae Jah tentera de décrocher sa première ceinture universelle,celle des poids mouches version IBO. La Bruxelloise, d’origine marocaine, déjà détentrice d’une couronne européenne dans la caté inférieure ( 2014), victorieuse en 2017 et lauréate de la WBA international des mouches, a déjà eu une chance; au pied levé, en 2013, elle s’en fut tenir la dragée haute face à la superstar allemande Susie Kentikian, chez cette dernière. Cette prestation reste, à mes yeux, sa référence. Sanae, qui cumule les rôles de boxeuse-coach dans son académie, avec ses frères Rachid, Younès, et son mari préparateur physique JC Van Ghyseghem, en plus de celui de maman ( Yara, 9ans, pratiquant également la boxe), s’est préparée avec son sérieux habituel. Elle désire absolument être (enfin) reconnue et offrir ce sacre à son fidèle public, chaud bouillant. Son adversaire, Nina Radovanovic ( Serbie, 13V/15), dont les 2 revers furent concédés pour des titres majeurs WBC, ne l’entend pas de cette oreille, et compte bien ramener la victoire à Belgrade. Elles auront 10 rounds de 2 minutes ou moins, pour se départager. Inutile de vous préciser ma préférence…
En co-« maint event », un autre championnat IBO, l’International en super légers, opposera également, le Bruxellois Mohamed El Marcouchi ( 20-1, ex Champion d’Afrique), sur 10×3, au Vénézuélien S. Gonzalez, résidant en Italie. Notre représentant a les moyens de s’imposer, mais ne doit pas à s’attendre à la « dentelle », quand on connait la dureté des pugilistes sud américains.
5 duels Élites encadreront ces chocs, en sus des amateurs : Les dames d’abord :
Djemilla Gontaruk ( GMG Promotion Liège) croisera les gants, sur 6×2, en super légers, avec la Polonaise Karina Kopinska. Certes, cette dernière présente un record négatif; cependant à l’analyse, on constate qu’elle a tenu la limite face à d’actuelles tenantes mondiales, et en novembre dernier, les 8 rounds devant la médaillée d’or 2016 E. Mossely. Un bon test pour Djemilla, qui a décidé, avec son staff, d’évoluer à un poids supérieur; où elle aura la possibilité de garder toutes ses forces… La petite ( par la taille) Carolo-Liégeoise, revient de loin; son envie de s’entraîner d’arrache pied et de progresser techniquement sont revenus de plus belle. Avec l’aide et sous la direction de son coach fétiche, Mr Urbano Giuliani sr, « Djemi » a mis les bouchées doubles pour être prête..Souhaitons en l’augure…
Les 4 autres seront disputés par 3 du club visité, Emergence Ixelles ( B. Diallo, A. Verbeure), et un du club voisin du Buena Vista Ixelles :
Poids moyens, l’invaincu Montassar Mechri ( 4-0, dont 3 au Canada), rencontrera le Hennuyer Evariste Kabongo, normalement en 6×3.
Poids welters : L’étoile montante Anas Messaoudi ( 3-0, 3KOS), ex multiple champion national amateurs, membre WSB AIBA, essaiera de prolonger sa série de succès contre Kamil Kroslak (Tchéquie, 1V par KO/1)…
2 néophytes connaîtront le passage à l’étage supérieur :
Poids légers : Sohaib El Sialiti (Emergence) 4×3 Maurycy Gojko (Pologne)
Mi lourds : Hermès Kisombé ( Buena Vista XL) 4×3 V. Rosiak (Ukraine).
De la pression mais également de la fierté d’étrenner leur nouveau statut chez eux.
Pesée effectuée sans problèmes.
Programme ci dessous :


Jury IBO : Jean-Marie Natus BEL| Lahcen Oumghar NL | Olena Pobyvailo BEL-UKR | Sylvain Colombel FR. Superviseur : Mr Verbeke BEL.
Jury belge : Chef de soirée : HELLEBAUT Hughes Arbitres et juges : MONTULET Pascal – MAKSIUTA Michel – WOUTERS Philippe. Chronométreur : VANDENDAEL Jean-Louis
Commissaire : GARCIA Angel.
Adresse : Bruxelles-Heyzel , Palais 12 Av de Miramar 1020 Bruxelles.


Enfin, dans la nuit pour l’Europe, à Los Angeles (USA), au Staple Center, notre Championne WBO des super moyens, Femke Hermans ( Brabant, agent A. Denon), aura le périlleux privilège de combattre l’étoile féminine de la boxe américaine, Claressa Shields : double titrée olympique consécutif 2012-2016, invaincue en pros ( 7-0), ex championne mondiale IBF-WBC des super moyens, elle remettra ses titres WBC-WBA-IBF des poids moyens en jeu, face à notre compatriote (10×2). La solide Brabançonne n’aura strictement rien à perdre dans cette aventure, de ce gala où cet affrontement figurera en second; l’attraction principale étant la défense unifiée des poids welters appartenant à la « First Lady » Cecilia Braekhus. Pour Femke, déjà que ça doit être impressionnant de boxer devant 20.000 spectateurs, dans cette salle mythique où la semaine passée, se déroulait Wilder-Fury. Depuis son succès étonnant, cependant mérité, pour la couronne WBO, en Allemagne, la Belge a gagné en confiance…Shields partira clairement favorite, c’est clair; elle ne s’est d’ailleurs pas départie de son arrogance lors de la photo officielle après la pesée…Qui a laissé de marbre notre compatriote..

3 Galas, 3 têtes d’affiche féminines, dont 2 en Belgique, trop rare pour être souligné! Meilleurs souhaits de réussite..

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS