Karim Guerfi détrône Georges Ory

Ce soir à la soucoupe de Saint Nazaire, après un magnifique championnat d’Europe Franco-Français des poids coq, Karim Guerfi (29-4, 8 KO) a détrôné Georges Ory (11-3-1, 1 KO) par arrêt de l’arbitre à l’appel de la 10 éme reprise.

Pas de round d’observation dans ce combat où les deux hommes ne se sont pas ménagés. Karim Guerfi a mené les débats avec une vitesse d’exécution et un activité supérieure à celles de son rival. Le champion d’Europe bien protégé derrière ses gants avait opté pour le contre et si le challenger a déclenché un nombre incalculable de coups, G. Ory en a bloqué beaucoup. Malheureusement un choc de têtes a coupé le champion au front . La blessure bien soignée par Yoann Bloyer qui faisait office de cutman dans le coin de l’angevin n’a pas empêché Ory de montrer une vaillance à toutes épreuves. Le brillant Guerfi à la technique déliée n’a jamais été en danger même s’il a parfois encaissé de bons contres. Georges Ory a été touché à l’œil gauche et il ne voyait plus arriver les droites de son rival. L’arbitre a fait appel au médecin au 9éme round et à nouveau à l’appel de la 10 éme reprise. Georges Ory n’était plus en mesure de renverser la vapeur et l’arbitre arrêtait sagement le combat. Avec cette victoire Karim Guerfi réussit l’exploit de reconquérir une 3éme fois le titre Européen, le manosquin s’est relancé à l’international, à 32 ans et en pleine forme son avenir se situe à l’échelon mondial. Quant à Georges Ory, il a montré un niveau de boxe élevé qui devrait lui permettre de revenir au premier plan

Au cours de cette soirée l’invaincu Pierre Hubert Dibombé (19-0-1, 9 KO) a battu aux points (117-109 ; 115-111 et 116-110) l’Ukrainien naturalisé Italien Serhy Demchenko ( 22-15-1, 15 KO) qui remettait en jeu son titre de l’union Européenne des poids mi-lourds. Le nantais a effectué une convaincante prestation en misant sur le contre face à un rival sans génie mais dangereux par ses coups lourds et son expérience. Demchenko bien plus grand que Dibombé a avancé et a travaillé avec son direct du bras avant, le Français bien protégé derrière sa garde haute, a exploité toutes ouvertures pour placer ses crochets en contres. P. Dibombé a pris de vitesse Demchenko est allé au tapis au 7éme round et compté alors que P H Dibombé lui avait marché sur le pied.

Demechenko a touché le nantais avec une courte droite au 8éme round, envoyé au tapis et compté, le challenger a vite récupéré pour finir de faire la différence lors des rounds suivants. « C’est une étape avant de viser plus haut. Je me méfiais car il avait une frappe lourde. Ce n’était pas facile, j’ai été au tapis mais cela ne pas déstabilisé » a déclaré PH Dibombé.  » C’est super de boxer ici, avec un public qui me soutien » a conclu le nouveau champion de l’Union Européenne.

En poids lourds-légers, Olivier Vautrain (15-2-1, 7 KO) a battu par arrêt de l’arbitre au 4éme round le Russe Denis Tsaryuk (12-2, 10 KO). Vautrain a envoyé son rival au tapis avec une droite au plexus, le Russe déjà éprouvé a ensuite essuyé un crochet gauche au corps qui a incité Mr Pierre Derval à mettre fin au combat alors que retentissait la cloche.

En début de soirée, le jeune Milan Prat (2-0, 1 KO) a montré une part de l’étendue de son immense talent en mettant KO au 4éme round l’expérimenté Karim Menasria (8-25-1, 1 KO). M. Prat a conclu un combat qu’il avait dominé par des coups au corps.

 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS