Kamil Szeremeta trop fort pour Andrew Francillette

Ce soir au palais du littoral de Grande-Synthe, l’invaincu polonais Kamil Szeremeta a conservé son titre européen des poids moyens en battant largement aux points ( 120-108 et 117-112 deux fois).

Misant sur la mobilité, A. Francillette tournait mais il subissait la boxe offensive du champion sans jamais être en mesure de le contrer ou de stopper cette marche en avant. Le français s’est montré hésitant et avare de ses coups dans la première partie du combat et Szeremeta s’octroyait aisément les six premières reprises. Francillette se réveillait au cours de la 7éme reprise et quelques crochets claquaient sur les flancs du champion d’Europe, une droite suivait, le meilleur round du challenger depuis le début du combat.

Malheureusement ce sursaut fut de courte durée, Francillette faisait front en tentant de rendre les coups à mi distance mais c’est toujours lui rompait en premier. Le français avait quelques belles réactions mais Szeremeta n’était pas inquiété lors de cette défense volontaire.  » Il y a de la déception bien sur, j’ai fait ce que j’ai pu mais il était meilleur ce soir. J’ai été prudent, je ne voulais pas me faire prendre à froid. C’était un gros challenge, je suis malgré tout content de ce que j’ai fait. Il faudra regarder ce combat et analyser tout cela pour en tirer les enseignements  » a commenté A. Francillette. 

Auparavant Gustave Tamba était devenu champion de France des poids super-moyens en battant par Shamil Ismailov par arrêt de l’arbitre au 1er round non sans avoir été lui même au tapis.

Ce championnat s’annonçait explosif, il le fût !! Tamba se servait admirablement bien de son bras avant pour stopper son rival qui avançait sur lui pour placer son gros punch. Tamba commettait l’erreur de se « battre » avec Ismailov et la sanction tombait immédiatement avec un crochet gauche qui envoyait le fréjusien au tapis. Ismailov se précipitait pour abréger mais c’est lui qui se faisait contrer par une droite et il visitait le tapis à son tour. Terriblement éprouvé, le nantais n’était plus en mesure de résister à Gustave Tamba qui se déchainait. M. Christophe Hembert s’interposait et arrêtait sagement le combat. » On savait que ça frappait. Quand je suis allé au tapis, je me suis dit qu’il fallait que je lui rende. Je suis content la ceinture reste dans la Team (MK Events) » déclarait G.Tamba avant de remercier les siens dont Yannick Pajet son entraineur qu’il rejoint en tant que fréjusien au palmarès national. (Le poids mi-lourds Julien Chamayou étant le dernier fréjusien champion de France.)

En poids super-moyens, Hubert Dibombé a largement battu aux points le vaillant Matiouze Royer : 60-53 trois fois.

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS