Julian Williams détrône Jarret Hurd

La deuxième  fut la bonne pour l’Américain Julian Williams (27-1-1, 16 KO) ! Battu au cinquième round par Jermall Charlo fin 2016 pour le titre IBF, le natif de Philadelphie a fait coup double la nuit dernière pour s’emparer avec la manière des titres IBF et WBA des poids super-welters  dans l’Eagle Bank Arena de Fairfax (Virginie, USA).

La tâche ne s’annonçait pourtant pas aisée contre son massif compatriote Jarret Hurd (23-1, 16 KO), qui avait jusque là impressionné par son menton et sa puissance malgré de grosses lacunes défensives. Williams n’eut aucun mal à exploiter ces failles dès l’entame du combat et envoya le champion au tapis au deuxième round d’un puissant crochet gauche, le premier knock-down subit par Hurd dans sa carrière ! Ce dernier fit honneur à sa réputation de guerrier et tenta d’imposer l’épreuve de force  mais ses coups furent bien souvent bloqués (ou du moins partiellement) bien que le challenger fut rapidement marqué au niveau de l’oeil gauche. C’est bel et bien J-Rock qui fit prévaloir son style, variant efficacement les zones de frappes et ébranlant à nouveau Hurd à quelques reprises durant le dernier tiers du combat.

C’est donc sans surprise qu’une décision unanime fut annoncée en faveur d’un Williams très emu  par des cartes de 116-111 et deux fois 115-112. Fair-play, Hurd reconnu la supériorité de son adversaire.

Au cours de la même réunion, le super-léger américain Mario Barrios (24-0, 16 KO) disposa aisément de l’Argentin Juan Jose Velasco (20-2, 12 KO). Le combat fut terminé au deuxième round lors qu’un puissant crochet gauche au corps en contre (bien suivi d’un crochet droit à la face) mit Velasco à terre pour le compte.

Le poids moyen Matt Korobov (28-2-1, 14 KO) eut quant à lui la mésaventure de se voir déclaré vainqueur avant que le résultat ne soit finalement changé en match nul en raison d’une erreur de total d’une des cartes. Le Russe avait pourtant largement fait le nécéssaire pour s’octroyer la décision devant l’Américain Immanuel Aluweem (18-1-2, 11 KO), et ce malgré une inquiétante baisse de régime en fin de combat.

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS