Joe Joyce exténue Daniel Dubois

Quelle surprise ce samedi soir à la Church House Westminster de Londres ! Dans le choc tant attendu de deux espoirs poids lourds invaincus, le britannique Joe Joyce (12-0, 11 KO) a battu avec la manière son compatriote Daniel Dubois (15-1, 14 KO), de 12 ans son cadet, par KO à la 10ème reprise. Joyce a effectué un énorme travail avec son jab durant tout le combat afin de mener la danse et de maintenir son adversaire à distance, en s’acharnant sur l’œil gauche de Dubois qui commençait à se fermer petit à petit. C’est sur un énième jab à l’œil gauche au début du 10ème round que Daniel Dubois a mis un genou à terre, attendant que l’arbitre compte jusqu’à 10 pour arrêter le combat, sûrement exténué par ces nombreux jabs reçus ou peut-être parce qu’il était impossible pour lui de continuer avec une vision si diminuée, avec un œil gauche totalement fermé dès la 6ème reprise.

Joe Joyce s’est concentré sur ce travail sur l’œil gauche de son adversaire pendant 10 rounds donc, ce qui a vraiment fonctionné finalement, mais a également encaissé quelques gros coups de la part de Dubois, connu pour son gros punch, sans paraître ébranlé ou inquiété durant tout le combat. Grosse impression de Joyce donc qui devient champion britannique, européen et du Commonwealth des poids lourds, tandis que Dubois a réellement déçu, ne parvenant jamais à emballer un combat pourtant indécis jusqu’au bout et en étant totalement annihilé par le jab de Joyce à la fin du combat.

Une magnifique performance de la part de Joyce, alors que la grande majorité des observateurs voyaient une victoire avant la limite de Dubois, qui était attendu du côté des ceintures mondiales dès l’année prochaine. Il se pourrait bien que ce soit Joe Joyce qui aille chercher une ceinture mondiale, ou aller affronter de gros noms tels que Usyk, Whyte ou Povetkin.

Dans les autres combats de la soirée, le britannique Hamzah Sheeraz (12-0, 8 KO) a conservé sa ceinture WBO européenne des super-welters face à l’argentin Guido Nicolas Pitto (26-8-2, 8 KO) par arrêt de l’arbitre dans la 10ème et dernière reprise.

L’autre combat poids-lourds de la soirée a vu la victoire expéditive du jeune espoir britannique David Adeleye (4-0, 4 KO), qui a battu son compatriote Danny Whitaker (4-2, 0 KO) par arrêt de l’arbitre à la 2ème reprise. Whitaker n’a rien pu faire et était sonné par les coups très puissants de l’invaincu espoir, ce qui a poussé l’arbitre à stopper prématurément le combat.

Enfin, chez les super-légers, le britannique Jack Catterall (26-0, 13 KO) reste invaincu en battant le français Abderrazak Houya (14-3, 2 KO) aux points (99-90), tandis que chez les lourds-légers, son compatriote Jack Massey (17-1, 8 KO), s’impose lui aussi aux points (79-74) face à l’iranien Mohamad Ali Bayat Farid (16-2-1, 16 KO).

Hugo BRUN

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS