Jaouad Belmedi expéditif face à Sabri Sediri

Ce soir à la salle du four a chaux à Beziers, l’invaincu Jaouad Belmehdi (11-0-3, 6 KO) s’est emparé du titre de champion de France des poids légers en battant Sabri Sediri (13-2-1, 8 KO) en moins d’une reprise. 

Ce championnat de France entre deux boxeurs talentueux de la génération émergente était présenté, à juste titre, comme le sommet de ce début d’année 2021 en France. Arnaud Romera  a lancé sa plateforme Fight Nation avec la diffusion gratuite et en direct  de ce championnat pour le plus grand bonheur des internautes spectateurs français privés de boxe sur les écrans. 

La pesée avait montré deux combattants respectueux même s’ils s’étaient promis les « pires misères » pour le lendemain. Sabri Sediri bénéficiait légèrement des faveurs du pronostic, son punch et sa boxe imprévisible semblant être des arguments de poids pour un Jaouad Belmehdi estimé encore un peu vert pour un boxeur du calibre de l’amiénois.  La réalité du ring se soucie peu des considérations d’avant combat..

Sediri est monté sur le ring décontracté mais concentré, sur de sa force et imperturbable, Belmehdi avait le regard sombre, déterminé et finalement pas   intimidé, ne montrant aucun signe de pression, le gamin de 22 ans qui avait sa première chance nationale à domicile paraissait serein. 

Sabri Sediri n’a pas dérogé à son habitude en entrant aussitôt dans le vif du sujet, il a attaqué en délivrant ses crochets des deux mains sur les flancs d’un Belmehdi la garde bien haute. Sediri persistait dans son offensive mais Belmehdi ne s’en laissait pas conter, il contrait avec un uppercut droit et enchainait avec un crochet gauche, Sediri allait au tapis en moins d’une minute d’affrontement . Dés lors il n’y eut plus de combat, Jaouad Belmehdi ne lâchait pas son rival, il le bombardait de crochets des deux mains, l’élève de B. Oudji allait à nouveau tapis. A peine renvoyé au combat, Sediri a encaissé une nouvelle salve de coups pour s’écrouler entre les cordes, deux crochets supplémentaires l’envoyaient au sol pour une 3eme fois quasiment synonyme d’arrêt. Mr P. Philibert le comptait pour la forme et l’arrêtait.  Avec cette magistrale victoire, Jaouad Belmehdi confirme qu’il sera l’un des leaders de cette nouvelle génération ambitieuse et talentueuse. 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS