HERRING VS OQUENDO live stream

Herring s’impose par disqualification

Reporté à deux reprises, le championnat WBO des poids super-plumes entre le champion américain Jamel Herring (22-2, 10 KO) et son challenger porto-ricain Jonathan Oquendo (31-7, 19 KO) pouvait finalement  prendre place la nuit dernière dans « La Bulle » de Top Rank à Las Vegas (Nevada, USA).

Logiquement peu attendu par les aficionados, ce combat donna lieu à une opposition de style brouillonne mais qui eut le mérite d’être engagée. Enclenchant systématiquement la marche avant, Oquendo fut neutralisé par les contres précis d’Herring, qui par ailleurs n’hésita pas à user et abuser des accrochages au corps à corps. Au troisième round, un bon uppercut du bras arrière du fausse-garde américain envoya le challenger au tapis.

Dans la cinquième reprise, un violent choc de tête vint inéluctablement couper le  champion au niveau de l’oeil droit, Oquendo ayant la facheuse tendance de rentrer tête la première. Jugé volontaire par Tony Weeks (une décision qui allait avoir son importance par la suite), ce geste valu au porto-ricain un point de pénalité à l’orée du sixième.

Les minutes qui suivirent furent du même tonneau que les précédentes jusqu’au huitième round à la fin duquel le champion décréta qu’il n’était plus en mesure de voir, entraînant l’arrêt de ce combat pas inoubliable.

Comme la faute ayant causé l’infirmité d’Herring avait été jugée volontaire par l’arbitre et que le challenger avait malgré tout multiplié les coups de têtes, c’est par disqualification que l’ancien marine conservait son titre, lui qui était de toutes façons largement en avance sur les cartes des trois juges.

L’Américain espère désormais un combat de prestige contre le Britannique Carl Frampton d’ici la fin de l’année.

En combat d’encadrement, on notera la bonne prestation du jeune poids lourd américain Jared Anderson (6-0, 6 KO) face à son coriace compatriote Rodney Hernandez (13-10-2, 4 KO). « Big Baby » a pu faire admirer sa large palette de coup jusqu’à la quatrième reprise, au cours de laquelle l’arbitre arrêta Hernandez à raison dès le premier knock-down.

 

Clément Alquier

 

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS