Hache, Taha et Djeddi beaux vainqueurs à St-Pierre-sur-Dives ( Calvados)

Située dans le Calvados en Basse-Normandie dans l’ arrondissement de Lisieux et peuplée d’environ 3 500 habitants, la commune de St Pierre- sur – Dives accueillait ce samedi après midi 17 avril à la salle omnisports André Denoly  trois combats de boxe professionnelle dont le président du club (USP) Alain Russeau officiait dans le rôle de speaker.

Cette réunion à huis-clos a pu être suivie sur un réseau social où il a été très agréable de retrouver un Maxime Beaussire en pleine forme aux commentaires associé à Nicolas Perret un ancien boxeur professionnel du club.

Le combat principal officialisé pour un quart de finale de la Coupe de France des super-légers en six reprises opposait le jeune puncheur de Fleury sur Orne Nathan Augustine (4-3-1, 2 KO) à Don Yves Mikaël Taha (6-1-0,1 KO) de Massy. Vite engagé dès la première reprise qui s’avérait très serrée, le normand faisait face à un adversaire qui lui aussi était doté d’un punch redoutable. Dans la seconde reprise, Taha est bien touché et sans trop broncher s’en sort bien grâce à de très belles esquives. Le 3 ème round confirmera bien qu’il s’agit d’un combat de compétition où les deux opposants veulent absolument la victoire, se rendant coups pour coups dans une véritable guerre de crochets des deux mains. Bien difficile à mi-combat de savoir qui est en avance, le normand effectuera une bonne 4 ème reprise, variant davantage sa boxe en utilisant son direct du gauche sans oublier l’uppercut, mais difficile de créer un écart compte tenu des sérieuses ripostes de son vis-à-vis qui sera très agressif dans la 5 ème, prenant alors peut-être un léger avantage; Augustine tentera bien ses dernières cartouches après cette grosse débauche d’énergie des deux boxeurs à l’entame du dernier round, mettant plusieurs coups nets dans les trente premières secondes, mais Taha ne baissera pas de régime pour finalement l’emporter par décision unanime 58/56–58/56 et 57/56 ? dans un combat où nous pourrions sincèrement affirmer qu’aucun des deux ne méritait de perdre.

Dans un autre combat hors compétition à la limite des 73 kilos sans doute convenus en six reprises également, le jeune Mattéo Hache (4-0-0-1 KO) a fait étalage de sa classe devant le Breton Guingampais Johanny Bola (5-5-3, 2 KO), un adversaire de qualité bien en ligne doté d’un très bon direct du bras avant sortant souvent d’une garde bien hermétique, mais le boxeur de Barentin a vraiment sorti le grand jeu avec ses déplacements déroutants qui plus est en toute décontraction laissant penser qu’il pourrait déjà avoir une bonne quinzaine de combats à son actif. Un beau duel franco/français vraiment comme on les aime ponctué par une victoire unanime de Mattéo sur les scores de trois fois 59/55.

A 15 heures précises et cette fois en quatre reprises , ce sont  les poids lourd-légers qui avaient ouvert le bal ou plutôt le ring, Tewfik Djeddi (3-0-0) conservait ainsi son invincibilité en l’emportant également par une décision unanime 40/36–40/36 et 39/37 face au Serbe Dejan Veljkovic (2-4-0) qui a offert une bonne réplique au boxeur du Calvados qui a parfois changé de garde pour troubler le visiteur.

En conclusion, deux heures de boxe de bon niveau à renouveler par des organisateurs indécis en cette difficile période de crise sanitaire, en effet, tous les remerciements ajoutés à ceux des athlètes iront vers les protagonistes de telles réunions qui parviennent à budgétiser ce qui ne pourrait avoir lieu sans billetterie et restauration.

 
André COTINIAUX photos Michel BEUVILLE
 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS