Garcia et Hurd vainqueurs au bout de l’ennui

La réunion de la nuit dernière se déroulant dans le Barclays Center de Brooklyn (New York, USA) ne restera pas dans les annales, la faute à deux affiches trop déséquilibrées.

Lors du combat principal, Danny Garcia (36-2, 21 KO) n’a eu aucun mal à contrôler Ivan Redkach (23-5-1, 18 KO), vainqueur surprise de Devon Alexander en juin dernier. L’Ukrainien n’a jamais pu inquiéter son prestigieux adversaire, évacuant même sa frustration en lui mordant l’épaule au neuvième round. Il eut néanmoins le mérite d’atteindre la limite avant d’être déclaré largement perdant par les trois juges (118-110, et deux fois 117-111 en faveur de l’Américain). Toujours aussi consistant à défaut d’impressionner, Garcia reste quant à lui un incontournable des poids welters.

Même constat pour Jarret Hurd (24-1, 16 KO) opposé à Francisco Santana (25-8-1, 12 KO). L’affrontement fut bien monotone, Hurd contrôlant là aussi aisément le rythme du combat sans chercher le KO à l’exception du cinquième et du dixième round au cours duquel il envoya le courageux Santana au tapis. La décision des juges fut unanime en faveur de l’ancien champion IBF-WBA des super-welters : 97-92 et deux fois 99-90.

Le moment le plus intéressant de la soirée fut incontestablement l’autre duel USA/Ukraine entre Stephen Fulton (18-0, 8 KO) et Arnold Khegai (16-1-1, 10 KO). La première moitiée de combat fut assez équilibrée avant que la boxe intelligente de Fulton ne prenne progressivement l’avantage grâce à un solide jab et un bon travail au corps. Logiquement désigné vainqueur à l’unanimité des trois juges (117-111, 117-111 et 116-112), il aura sans doute son mot à dire au niveau mondial dans les mois à venir.

Clément Alquier

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS