LE PUNCH

Discussion autour de la boxe anglaise professionnelle
Répondre
TECHNICIEN
Boxeur amateur
Boxeur amateur
Messages : 210
Enregistré le : 12 mars 2007, 11:58
Localisation : VAR

06 juil. 2007, 13:18

Bonjour à tous, en parlant ce matin avec un collègue de travail je suis tombé sur le cul. Je vous explique: en parlant de boxe nous en sommes arrivé à parler des boxeurs puncheurs et je lui expliquais la différence entre le frappeur et le puncheur et surtout le don qu'était le punch ( ce qui la émerveillait car il n'était pas connaisseur) et là où il m'as cloué c'est qu'il m'a demandé innocemment ce qui expliquer le punch et là je réalisais que je savais les conséquences du punch mais techniquement, physiologiquement, mécaniquement je n'ai pas pu expliquer ce qui faisait qu'un gars pouvait électrocuter un autre gars sur un seul coup et pas tous le monde. Alors je lui ai dit que je ne m'étais jamais intéressé à cette question. J'ai toujours différencié le boxeur frappeur et le boxeur puncheur par le fait que c'était un don et que le puncheur sur un coup qui semble parfois anodin avait la foudre et mettait les cas KO mais pas plus.
Alors j'ai décider de vous exposer cette question pour que nous puissions partager nos point de vue.
A vous (en espérant que cette discussion n'ai pas déjà eu lieu et que j'aurais raté si c'est le cas excusez-moi de relancer l'affaire). Merci.

Chelios
Boxeur amateur
Boxeur amateur
Messages : 309
Enregistré le : 05 avr. 2007, 17:15

06 juil. 2007, 15:35

Heu c'est pas toi le technicien normalement? :D
Bon personnllement il me semble me rappeler que le punch résulte de plusieurs éléments dont le principal est la répartition entre fibres musculaires lentes et rapides ( recouvertes de myéline ) dans les muscles du boxeur. Cette répartition a surtout une origine génétique car il est très difficile de transformer des fibres lentes en fibres rapides, l'inverse étant plus simple. Le boxeur qui a beaucoup de fibres rapides va avoir une accélération de bras telle qu'il pourra sonner quelqu'un sur un seul coup. D'autres paramétres rentrent en ligne de compte comme le gainage de la sangle abdominale et de l'avant-bras... et la puissance du coup de l'adversaire :D :P
Pour travailler le punch Dominique Paris, le préparateur physique de De LaHoya, conseille de faire des fractionnés en sprintant en côte et résume l'esprit des exercices pour travailler le punch par une phrase du tyle ( de mémoire ) : "Devenez un sprinter et vous deviendrez un puncher".
Voilou voilou j'espére t'avoir éclairer et surtout ne pas avoir dit de conneries lol.
Chelios

Avatar du membre
le mac
Suspendu
Messages : 196
Enregistré le : 05 juin 2007, 00:04

06 juil. 2007, 17:03

[quote="Chelios"]Heu c'est pas toi le technicien normalement? :D
Bon personnllement il me semble me rappeler que le punch résulte de plusieurs éléments dont le principal est la répartition entre fibres musculaires lentes et rapides ( recouvertes de myéline ) dans les muscles du boxeur. Cette répartition a surtout une origine génétique car il est très difficile de transformer des fibres lentes en fibres rapides, l'inverse étant plus simple. Le boxeur qui a beaucoup de fibres rapides va avoir une accélération de bras telle qu'il pourra sonner quelqu'un sur un seul coup. D'autres paramétres rentrent en ligne de compte comme le gainage de la sangle abdominale et de l'avant-bras... et la puissance du coup de l'adversaire :D :P

chelios a raison sur les muscles.... mais il y a d autre chose qui rentre en ligne de compte tels que le coup d oeil, la précision, les appuient.en faites la conclusion... le punch c est un mélange de rapidité et puissance tres tres élever sur une courte distance. :Boxeur:

Avatar du membre
T.N.T
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 1756
Enregistré le : 23 sept. 2006, 16:45
Localisation : Marseille

07 juil. 2007, 09:14

vitesse + precision non? ou meme explosion precision :wink:

(avis personnel bien sure)
Celui qui aime la gloire met son propre bonheur dans les émotions d'un autre. Celui qui aime le plaisir met son bonheur dans ses propres penchants. Mais l'homme intelligent le place dans sa propre conduite.

TECHNICIEN
Boxeur amateur
Boxeur amateur
Messages : 210
Enregistré le : 12 mars 2007, 11:58
Localisation : VAR

07 juil. 2007, 10:30

Je pense moi que le coup d'oeil, la précision, les appuis n'ont pas trop avoir avec le punch proprement dit. En effet ces critères techniques ne sont pas primordio, c'est plutot de l'ordre physique, physiologique et mécanique. Je m'explique: j'ai déja vu des gars puncheurs qui ont "K.Oté" des adversaires alors qu'ils ne sont pas de super techniciens donc pas précis dans des positions je vous raconte même pas et pire des mecs qui par peur avaient les yeux fermés et balançant un coup à la godille en désespoir de cause.
De plus contrairement à ce que pensent Paris je pense que le punch ne se travaille pas: tu l'as ou tu l'as pas.
Enfin, une autre question: qu'est-ce qui explique que la plupart des puncheurs(moi je dirais tous) soient super fragiles? Il ne prennent pas les coups. C'est fou! Ca ressemble à une histoire mythologique où les dieux donnerai ce don à un humain en lui disant:"écoute! Nous te faisons don de ce pouvoir et il faudra que tu en fasse bon usage car il y a une contre partie (comme souvent dans ces histoires car les dieux ne donnent jamais rien sans rien en retour)". Sur ce, le héros enchaine les victoires par KO sans se soucier de ce que les dieux lui avaient dit jusqu'au jour où un petit gringalet réussissent à toucher le héros en premier et le mettre KO. Le héros ne comprends pas et n'en n'est toujours pas revenu. Morale de l'histoire: "certe tu as ce pouvoir dévastateur mais il ne t'exempte pas d'un travail sérieux et surtout en ce qui concerne le défense". Qu'en pensez-vous?

Avatar du membre
little mac
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 1717
Enregistré le : 11 oct. 2005, 18:22
Localisation : Me cherchez plus...

07 juil. 2007, 10:53

oui ça me rappelle un peu le KO de McCall sur Lewis, dans mon souvenir il était pas spécialement en position de décocher un coup si efficace que ça. D'ailleurs il paraissait aussi surpris que les spectateurs de voir Lewis s'effondrer.
Pour les puncheurs fragiles, c'est vrai que c'est un terme qui revient souvent, un peu comme Julian Jackson, avec lui c'était forcément un KO dans l'un ou l'autre camp. D'ailleurs je crois qu'il a toujours perdu avant la limite.
C'est bizarre, autant l'on peut dire que les gros frappeurs sont souvent très résistants, autant les puncheurs ont la réputation d'être fragiles.

Avatar du membre
Marciano
Gourou plein de sagesse
Gourou plein de sagesse
Messages : 8824
Enregistré le : 30 juil. 2006, 00:43
Localisation : Savoie 73

07 juil. 2007, 11:16

Dans le même style que Julian Jackson il y avait Tommy Morisson où chaque combats se terminaient en général par un KO.

Je pense que Vladimir Klitschko est dans le même cas également.


Sinon dans les frappeurs solide, je pense à Lamotta, Hagler, foreman, duran et marciano. ( dont je ne sais s'il est plus puncheur ou frappeur)
VOICI MON P4P DE COEUR !!!

1-Gatti, 2-Pryor, 3-Leonard, 4-Brewster, 5-Pacquiao,
6-Holyfield, 7-Chacon, 8-Lomachenko, 9-Mayorga, 10-Ali,
11-Frazier, 12-Forman, 13-Marciano, et +

Avatar du membre
ruslan
Gourou plein de sagesse
Gourou plein de sagesse
Messages : 6761
Enregistré le : 18 mai 2007, 21:48
Localisation : idf

07 juil. 2007, 11:41

en fait on est né puncheur on peut pas le devenir tout depend des fibre musculaire qand on a beaucoup de fibre fin on est automatiquement rapide sprinteur mais eux il peuvent transformer leur fibre rapide en fibre lent en faisant par exemple beaucoup de musculation
mais qand on est né avec beaucoup de fibre lent par exemple la souplesse on poura juste l'amelioré de 13% soit on est souple soit on l'est pas c'est pareil pour le punch quand on a exploité toute nos capacité physique on peut pas ameliorer apres le punch on peut juste travailler les petit detail la position ideale la trajectoire du coup
les puncheur sont fragile c'est par rapport au fibre aussi ils ont plus de fibre rapide que de fibre lent

Christophe
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 2042
Enregistré le : 28 mai 2005, 01:13
Localisation : Rombas
Contact :

07 juil. 2007, 12:59

qu'est-ce qui explique que la plupart des puncheurs(moi je dirais tous) soient super fragiles

...euh là il faut que tu m'explique ou tu as vu que tua et samuel peter sont fragiles ou même calzaghe?

je pense que tu focalises trop sur les catégories welter à moyens ou la plupart des puncheurs sont longilignes et effectivement les longilignes ont tendance à pendre moins les coups que les boxeurs plus ramassés ou trapus

fredomarseille
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 1643
Enregistré le : 25 juin 2006, 20:22
Localisation : Marseille

07 juil. 2007, 12:59

C'est clair que le punch c'est une affaire de génétique avant tout.T'en a il pourrait se toucher toute leur vie qu'il te mettrait KO en un coup et d autre qui pourrait s'entrainer des annés et qui ne pourrait pas frapper trés fort.

Le punch je dirais que c'est la capacité a provquer d'importante déconnexion cérébrale sur un seul coup;que ce sopit grace aux appuis;a la précision ;a la rapdiité a la force;a la position de la tete au moment du coup;si elle é en mouvement etc...

C'est possible de travailler son pucnch ou sa force ou sa vitesse mais on en deviendra jamais rapide si on ne l 'est pas ou puncheur.Par exemple Medjkoune avait travaillé sa force entre les deux combats ;Monshipour a dit qu'il frappait un peu plus fort qu'avant mais il etait toujours bien inferieur a monshipour et il ne pouvaiyt toujours pas endormir sur un coup...
Je suis le plus grand combattant dans l'histoire du sport. Si vous ne le croyez pas, vérifiez la caisse enregistreuse." Mike Tyson

Avatar du membre
doumé
Boxeur amateur
Boxeur amateur
Messages : 151
Enregistré le : 30 mars 2007, 19:32

07 juil. 2007, 13:01

leurs fragilité peux s'expliqué je pense par le fait que tres tres souvent les puncheur sont des gens tres nerveux et tendu avant un combat .
jean bretonnel expliquais que les boxeurs puncheurs qu'il avaient eu sous sa coupe etais des gars tres electrique et ne tenant pas en place avant un combat.et si on fait une déduction simple mieux vaut etre un style hamed qui est tous en caoutchou (je shématise hein)qu'un gars raide de partout qui prend un méchant coup ,l'impact n'est pas le meme çela fait beaucoup plus de dégats.
on assoçie souvent le terme" electrique"quand un combat se produit avec un puncheur mais çela a une contrepartie .je ne mis connais pas trop en çe qui concerne les fibres et tous le reste mais je pense que par déduction on peut dire que dans la plupart des cas de "pur"puncheur çes derniers sont la plupart du temp fragile.

SERGE PANTEL
Boxeur amateur
Boxeur amateur
Messages : 69
Enregistré le : 03 janv. 2007, 23:07
Localisation : lons le saunier(jura)

07 juil. 2007, 13:39

je suis d'accord avec bretonnel les puncheurs sont très nerveux avant un combat.l'exemple type du grand puncheur très fragile est thomas hearns.

Avatar du membre
little mac
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 1717
Enregistré le : 11 oct. 2005, 18:22
Localisation : Me cherchez plus...

07 juil. 2007, 13:41

Christophe Posté le: Sam 07 Juil 2007 11:59 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

qu'est-ce qui explique que la plupart des puncheurs(moi je dirais tous) soient super fragiles

...euh là il faut que tu m'explique ou tu as vu que tua et samuel peter sont fragiles ou même calzaghe?

je pense que tu focalises trop sur les catégories welter à moyens ou la plupart des puncheurs sont longilignes et effectivement les longilignes ont tendance à pendre moins les coups que les boxeurs plus ramassés ou trapus


oui c'est vrai qu'en dehors des gros gabarits le puncheur type est bien souvent longiligne, sec pourrait-on dire. Dans les plus grosses catégorie c'est souvent l'inverse, quoique y eu a des exceptions comme Bob Foster ou Ron Lyle. Peut-être cela n'a t'il rien à voir avec la morphologie, on fait souvent une généralité à partir de cas récurrents.

Avatar du membre
little mac
Boxeur vedette
Boxeur vedette
Messages : 1717
Enregistré le : 11 oct. 2005, 18:22
Localisation : Me cherchez plus...

07 juil. 2007, 13:46

SERGE PANTEL Posté le: Sam 07 Juil 2007 12:39 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

je suis d'accord avec bretonnel les puncheurs sont très nerveux avant un combat.l'exemple type du grand puncheur très fragile est thomas hearns.


Oui, on disait souvent que Hearns était très émotif et souvent anxieux avant un combat, et qu'il avait besoin d'être constamment rassuré par son équipe. A le voir sur le ring on aurait pas dit ça :lol:

Avatar du membre
Marvelous51
Boxeur chevronné
Boxeur chevronné
Messages : 847
Enregistré le : 12 sept. 2006, 17:57

07 juil. 2007, 14:20

Parfois c'est dur de définir si on a affaire à un puncheur ou un frappeur. Je me souviens que pendant le combat Miranda - Pavlik, tout le monde disait "ce sont deux puncheurs", mais je les classerais plutôt dans les frappeurs.
Si boxer était facile, ils auraient appelé ça du football.

Image

Répondre
  • Informations
  • Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 70 invités