affiche Estrada-Cuadras II, Gonzalez-Gonzakez, Martinez-Calleros

Estrada et Gonzalez vainqueurs !

Enfin la revanche en 2021 ?

Un grand pas semble avoir été franchi  en vue d’une revanche entre le Mexicain Juan Francisco Estrada (41-3, 28 KO), champion WBC des poids super-mouches, et le Nicaraguayen Roman Gonzalez (50-2, 41 KO), détenteur du titre WBA de la catégorie.

Désormais sous contrat avec le même diffuseur (DAZN), les deux hommes combattaient la nuit dernière au Mexique dans une réunion qui avait également pour tête d’affiche le champion WBC des poids mouches Julio Cesar Martinez (17-1, 13 KO).

« El Rey » Martinez expéditif

Encore une fois impressionnant, ce dernier ne fit qu’une bouché de son compatriote mexicain Moises Calleros (33-10-1, 17 KO), qui avait accepté de remplacer Maximino Flores positif à la COVID 19 au pied levé.

L’arbitre mit fort heureusement un terme à la rencontre dès la deuxième reprise alors que Calleros encaissait une énième série de coups. Il avait visité le tapis dans la première reprise.

Roman Gonzalez déroule

Vint ensuite le tour de Roman Gonzalez opposé au solide mexicain Israel Gonzalez (25-4, 11 KO), challenger malheureux de Jerwin Ancajas pour le titre IBF et surtout de Khalid Yafai qu’il aurait pu prétendre détrôner.

En grande condition physique, le champion a comme de coutume imposé une pression terrible, multipliant les combinaisons de la première à la dernière minute. Souvent acculé dans les cordes, son adversaire ne s’est pourtant jamais désuni et s’est même payé le luxe d’empocher quelques reprises, sans pour autant réellement inquiéter le champion. « Chocolatito » conserve logiquement sa ceinture par décision unanime (118-110, 117-111, 116-1112), signant ainsi la cinquantième victoire de son illustre carrière.

Estrada éprouvé mais victorieux

Le combat vedette mettait finalement aux prises Juan Francisco Estrada et Carlos Cuadras (39-4-1, 17 KO), pour une revanche de ce qui avait été un des meilleurs combat de l’année 2017, avec une victoire d’un point sur les trois carte des juges pour Estrada à la faveur d’un knock-down au dixième round.

Cette affiche 100% mexicaine n’aura une nouvelle fois pas déçu en terme de spectacle ! Cuadras envoya le champion au tapis au troisième round grâce à un puissant uppercut du droit suivi d’un crochet gauche. Sonné et visiblement pas dans un grand soir, Estrada parvint néanmoins à atteindre la minute de repos. Il se montra plus tranchant et concerné par la suite, ébranlant notamment le challenger avec des uppercuts au cinquième round. La précision de ses contres continua de faire des ravages dans les reprises suivantes même si Cuadras resta dangereux jusqu’au bout avec ses séries explosives des deux mains.

Dès le début du onzième, un contre du droit bien suivi par des enchainements corps-face envoyèrent Cuadras au sol à son tour. Debout avant la fin du compte, il fit preuve d’un courage hallucinant alors qu’Estrada touchait à volonté  et tenta de répliquer tant bien que mal  jusqu’à ce qu’une nouvelle droite l’expédie  face contre bâche. Parvenant encore à se relever, il continua de se battre comme un lion mais fut enfin arrêté par l’arbitre alors qu’il chancelait sous les coups.

Sérieusement bousculé, « El Gallo » Estrada a assuré l’essentiel avec cette fin de combat impressionnante. Plus rien ne semble faire obstacle désormais à cette revanche contre Gonzalez que les aficionados attendent depuis 2012.

 

Clément Alquier

Un commentaire
  • Gerard Bernal
    25 octobre 2020 at 17 h 57 min
    Laisser un commentaire

    Juan Francisco « Gallo » Estrada à fait ce que « Chocolatito » n’a jamais pu faire: donner une leçon de boxe à Sor Rungvisai et mettre kot Cuadras. Il ne faut pas oublier que Cuadras avait défiguré « Chocolatito » et de façon incroyable, les juges l’ont donné le match au nicaraguayen. Autre, Sor Rungvisai avait mis un terrible kot au nicaraguayen. A vue des deux combats, et dans la mesure ou le rival du vendredi du « Chocolatito » n’est pas un boxeur d’élite, loin s’en faut, je ne vois pas comment le nicaraguayen pourrai gagner contre Estrada. Je pense qu’il finira même kot avant 10 rounds.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    DERNIÈRES INFOS & NEWS

    ARTICLES RELATIFS