El Massoudi lésé, El Mousaoui expéditif !

Deux de nos représentants dans la catégorie super-welters était présents hier soir à Dusseldorf au programme d’une réunion qui se déroulait dans un cadre assez unique. En effet à l’instar d’un drive-in, des spectateurs étaient présents dans leur voitures autour du ring, et ne se privèrent d’ailleurs pas de faire usage de leurs klaxons pour manifester leurs émotions.

Premier sur le pont, Fouad El Massoudi (17-12-1, 2 KO) était opposé à un jeune espoir allemand de vingt ans du nom d’Ali Dohier (3-0-1, 1 KO). Ce dernier fit deux bonnes premières reprises avant de progressivement perdre pied face à la pression incessante du Français. El Massoudi sembla plusieurs fois en position de terminer le combat mais l’Allemand eut le chic pour faire tomber son protège-dents aux moments opportuns, ce qui lui valu finalement un point de pénalité au bout de la troisième fois. Le septième round fut une véritable démonstration du Français et il paraissait incompréhensible que le coin de Dohier ou l’arbitre ne mettent un terme aux débats pour protéger leur boxeur. La huitième et dernière reprise était une nouvelle fois à l’avantage d’El Massoudi, dont la victoire ne faisait aucun doute avec des juges compétents. Malheureusement, c’est pourtant un verdict de nul partagé qui était annoncé de longues minutes après la cloche finale.

Ahmed El Mousaoui (33-3-1, 8 KO) ne laissa quant à lui pas soin aux juges de décider de l’issu du combat. L’Allemand Sergej Wotschel (14-5-1, 7 KO) fut martyrisé pendant deux rounds par le Français qui alterna judicieusement des frappes lourdes au corps et à la face. L’arbitre, le même qui officiait lors du combat d’El Massoudi, fut fort heureusement plus enclin à stopper l’affrontement cette fois-ci, prévenant une punition inutile.

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS