Du lourd sur les rings mondiaux ce week end !

Trois grosses réunions se dérouleront samedi, un véritable feu d’artifice en ces périodes de vaches maigres pour cause de coronavirus.

A Wembley, en Angleterre, l’invaincu Oleksandr Usyk (17-0, 13 KO) sera enfin opposé au coriace Dereck Chisora (32-9, 23 KO) pour son second combat dans la catégorie reine. Les deux boxeurs n’ont plus combattu depuis un an, Chisora ayant mis KO son compatriote David Price alors qu’Usyk s’est débarrassé de Chazz Whiterspoon, non sans quelques difficultés, pour son premier combat dans la catégorie reine. Le gaucher Usyk est un surdoué de la boxe, digne successeur de la légende Evander Holyfield en poids lourd-légers mais connaitra-t-il le même succès que le Real Deal dans la catégorie reine ? Une première indication  sera donnée après cette confrontation avec D. Chisora. 

Bien qu’âgé de 39 ans, l’anglais reste un gros morceau mais aussi l’adversaire idéal pour un Usyk qui voudra absolument se situer avant de monter rapidement en gamme en cas de succès convaincant. David Allen, ex adversaire de Tony Yoka, qui a travaillé avec l’Ukrainien, affirme qu’Usyk est le meilleur boxeur qu’il ait jamais croisé.  L’ukrainien est meilleur boxeur que Chisora, plus rapide, plus varié, reste une inconnue: Comment encaissera t-il les coups de boutoir de l’anglais qui reste dangereux tout au long d’un combat, même quand il est dominé. Carlos Takam  en a fait la cruelle expérience. 

Au cours de cette soirée londonienne, l’invaincue Savannah Marshall (8-0, 6 KO) devrait décrocher son premier titre mondial aux dépens de l’écossaise Hannah Rankin (9-4, 2 KO) qui ne semble pas être en mesure d’inquiéter la puissante anglaise. Le titre WBO des poids moyens est vacant, laissé par la phénoménale Claressa Shields en quête d’un troisième  sacre dans la catégorie des poids super-welters. L’anglaise est l’unique boxeuse à avoir battu Claressa Shields  et une revanche avec Savannah Marshall dans les rangs professionnels sera probablement le prochain grand sommet de la boxe féminine mondiale . 

A Las Vegas, le « Monster  » Naoya Inoue (19-0, 16 KO) sera opposé à l’anglais Jason Moloney (21-1, 18 KO) pour les titres IBF et WBA des poids coq. Deux puncheurs face à face mais qui n’évoluent pas tout à fait au même niveau. Pour preuve, le porto ricain Emmanuele Rodriguez qui a infligé à Moloney sa seule défaite  aux points,  fut atomisé en moins de deux rounds par le phénomène japonais. Un tel frappeur en poids coq n’est pas commun, il faut remonter au célèbre Ruben Olivares pour trouver trace d’un puncheur aussi efficace qu’Inoue. Le nippon sera ultra favori, reste à savoir combien de temps tiendra Jason Moloney.  Cette confrontation sera suivie avec grand intérêt par Nordine Oubaali et son Team, notre champion mondial WBC qui remettra sa couronne en jeu face à la légende Nonito Donaire le 12 décembre prochain aux USA. Un succès de Nino One le conduirait vers Naoya Inoue pour un sommet rarement atteint par un boxeur français. 

Toujours aux USA, à San Antonio, se déroulera le choc entre l’américain Gervonta Davis (23-0, 22 KO) et le mexicain Leo Santa Cruz (37-1-1, 19 KO). Cette confrontation de premier plan opposera le tenant WBA des poids légers au tenant des poids super-plumes WBA , les deux ceintures étant en jeu, ce qui devrait impliquer que Davis se présente à la limite des super-plumes, quoique la WBA nous ayant déjà habitué à tellement d’aberrations qu’il ne faut plus s’étonner de rien..Santa Cruz a traversé les catégories, des poids coqs aux super-plumes avec succès mais avec « Tank » Gervonta Davis, il va croiser un puncheur hors norme et doté d’une fabuleuse vitesse du bras arrière. Un seul homme est allé à la limite contre l’américain alors qu’il n’avait que 19 ans ! 

Sur le papier, l’opposition apparait nettement en faveur de l’américain conseillé par Floyd Mayweather en personne. Leo Santa Cruz est solide et il ne craint pas l’affrontement physique, Davis n’a pas une défense à la hauteur de son arsenal offensif, Santa Cruz est précis et il a du cardio, le combat pourrait atteindre des sommets si Santa Cruz parvient à passer les six premiers rounds sans encombres. Assurément le combat du week end. Une victoire de Davis relancerait peut-être un combat tant attendu entre Tank et V. Lomachenko. 

Le programme de cette réunion que diffusera RMC Sports en direct est de premier plan avec le retour de Régis Prograis devant l’invaincu Juan Heraldez, de Diego Magdaleno face à Isaac Cruz Gonzalez. Egalement à l’affiche, le championnat WBA des poids super-légers mettra aux prises l’invaincu Mario Barrios (25-0, 16 KO) et Ryan Karl (18-2, 12 KO). 

Enfin en Russie, Murat Gassiev (26-1, 19 KO) fera son retour après 27 mois d’absence dus à une vilaine blessure à l’épaule. Après bien des péripéties, M. Gassiev qui fera ses grands débuts dans la catégorie reine sera finalement opposé au modeste Nuri Seferi (41-9, 23 KO) . Kevin Johnson et Sefer Seferi pressentis pour combattre le russe ont du déclarer forfait. 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS