Disparition de Jean Claude Bouttier

Jean Claude Bouttier est décédé à l’âge de 74 ans, avec sa disparition c’est l’une des pages les plus glorieuses de la boxe en France qui se referme. 

Charles Bietry qui l’avait recruté à Canal +a annoncé la triste nouvelle sur son compte Twitter:

« Jean Claude Bouttier, vaincu par la maladie, nous a quittés aujourd’hui. Le boxeur s’était illustré par ses titres de champions d’Europe et ses combats mythiques contre Monzon. Le consultant avait avec talent fait vivre la boxe sur Canal +. L’ami nous laisse un immense vide. »

J.C. Bouttier fut apprenti boucher à Laval où son patron, l’initiera à la boxe en 1960. Repéré par le célèbre Jean Bretonnel lors d’une rencontre amateur à Vitré.  Bouttier passera professionnel en 1965, par la suite il rejoindra « Monsieur Jean » avec qui il effectuera l’essentiel de sa carrière. Champion de France en 1971 et d’Europe la même année, Bouttier a défendu deux fois son titre continental avant d’être opposé à l’immense Carlos Monzon pour le championnat du monde des poids moyens. Battu par abandon à l’appel du 13éme round, Bouttier a envoyé Monzon au tapis au 6éme, il confiera avoir été blessé par un coup de pouce dans l’œil donné volontairement par l’Argentin.  Malgré la défaite, le lavallois aura marqué les esprits par sa bravoure et sa détermination. Alain Delon organisera la revanche à Roland Garros en 1973. Jean Claude Bouttier s’était durement préparé dans la propriété de Delon à Douchy, où l’acteur avait monté un camp d’entraînement, loin des sollicitations médiatiques. Bouttier s’inclinera une seconde fois, non sans être passé tout prés de l’exploit, en perdant seulement dans les trois derniers rounds ce championnat du monde disputé en 15 reprises. Le champion Français reprendra son titre Européen avant de le perdre face à l’Anglais Kevin Finnegan.

Bouttier s’inclinera une dernière fois face à son « ennemi » Max Cohen, sur une blessure provoquée par un coup de tête, une défaite qu’il ne digérera jamais. Le boxeur a mis fin à sa carrière en 1974 après 72 combats pour 64 victoires dont 43 par KO  et 7 défaites et un match nul. Jean Claude Bouttier avait promis qu’il ne reviendrait jamais et et il tiendra promesse en n’effectuant jamais de come back malgré quelques rumeurs l’annonçant régulièrement de retour.

Bouttier devint organisateur, il présenta notamment le championnat du monde entre Monzon et Gratien Tonna. Le même Monzon pour qui il éprouvait une sincère affection, allant jusqu’à lui rendre visite en Argentine quand le  grand champion Argentin fut incarcéré après avoir défenestré son épouse en 1988.

Bouttier est devenu consultant sur Canal + où il formera un duo mythique avec Jean Philippe Lustyk puis avcc Christian Delcourt. Il aura commenté les plus grands combats, avec les Tyson, Hagler, Léonard, De La Hoya et tant d’autres immenses champions. Sa voix rauque et ses commentaires pointus deviennent incontournables. Bouttier dira que les coups de Mike Tyson ne faisaient pas le même bruit que ceux des autres champions. Ce sera l’age d’or pour la boxe à la télévision. Parallèlement, Jean Claude Bouttier a créé les gants d’or, une cérémonie ouverte au public et récompensant les meilleurs pugilistes mondiaux et Français. Bowe, Holyfield, Hagler, Quartey, De La Hoya entre autres mégas stars de la boxe furent reçus à Paris. Jean Claude Bouttier fut aussi le président du PSG Boxe, une structure montée pour mettre en valeur Julien Lorcy et les boxeurs olympiques de 1992. Jean Claude Bouttier a longtemps eu le projet d’organiser un championnat du monde sous la tour Eiffel, ce sera l’un des rares objectifs que ce grand champion ne réussira pas à concrétiser.

 Le duo avec Jean Philippe Lustyk fut reformé sur Ma Chaine Sport et la magie opérera de nouveau mais sa voix éraillée par les nombreuses cigarettes grillées le trahira peu à peu. Depuis quelques années, Jean Claude Bouttier n’apparaissait plus dans les médias, jusqu’à cette terrible nouvelle tombée aujourd’hui. JC Bouttier était un grand champion mais aussi un homme humble et abordable par tous, populaire comme nul autre boxeur, il ne refusait jamais une photo ou un autographe à ses nombreux admirateurs.

A sa famille et à ses amis, NetBoxe présente ses sincères condoléances, le monde de la boxe perd sa voix et l’un de ses plus emblématiques représentants. Nous ne vous oublierons pas Mr Bouttier…

Michel BEUVILLE

3 Commentaires sur cet article.
  • marinier
    4 août 2019 at 12 h 40 min
    Laisser un commentaire

    un très grand champion nous quitte mais restera a tout jamais dans nos coeur les personnes de 70ans gardent un souvenir de indélébile de ses combats adieu champion

  • Alec G Zemouli
    5 août 2019 at 15 h 43 min
    Laisser un commentaire

    Un grand boxeur mais surtout un grand commentateur du noble art. Non seulement il commentait les combats mais il les expliques, il nous faise une analyze complete du pourquoi et du comment de cette discipline tant fascinante. Reposes en paix, champion, tu nous manqueras.

  • JACOB
    5 août 2019 at 16 h 21 min
    Laisser un commentaire

    En plus d’être un grand champion Jean Claude était un homme chaleureux toujours disponible pour ses admirateurs (dont j’étais).Un exemple pour illustrer sa gentillesse: « cela se passait au MANS à l’occasion de son combat contre Fabio Bettini (un autre grand champion mais qui ne frappait pas),Jean Claude était dans son vestiaire, à quelques minutes de monter sur le ring, je me suis permis de lui demander un autographe, il m’a accueilli très gentiment et m’a offert une photo dédicacée que j’ai toujours ». Repose en paix Jean Claude, tu restera toujours dans ma mémoire.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    DERNIÈRES INFOS & NEWS

    ARTICLES RELATIFS

    • José Napoles s’est éteint

      Le WBC a annoncé vendredi par la voix de son président Mauricio Sulaiman,  que la légende de la boxe Jose « Mantequilla » Napoles était décédé à son domicile à Mexico...
    • Guillaume Frenois échoue

      Hier soir à Arlington, Guillaume Frenois n’est pas parvenu à détrôner l’Américain Tevin Farmer de son siège de champion IBF des poids super-plume. Le Français s’est incliné aux points...
    • Soro enfin couronné

      Enfin la consécration pour Michel Soro ! Après deux tentatives infructueuses (en 2012 contre Baysangurov et en 2017 contre Castano), le français Michel Soro (34-2-1, 23 KO) est devenu ce...
    • Guillaume Frenois à une marche du bonheur !

      Demain soir à Arlington, Guillaume Frenois tentera de détrôner l’Américain Tevin Farmer de son titre mondial IBF des poids super-plumes. Passé dans les rangs professionnels en 2006, «  l’expert »...