Défense EBU à risques pour Samir Ziani en Angleterre

Samedi soir en Angleterre, Samir Ziani défendra pour la seconde fois son titre de champion d’Europe des poids super-plumes devant l’anglais Alex Dilmaghani, la soirée qui comprendra  cinq combats qui déroulera à huis clos dans une installation d’une production télévisée spécialement conçue à Wakefield (banlieue de Leeds). 

Initialement prévue le 25 avril dernier, cette rencontre fut, comme la majorité des événements sportifs mondiaux, reportée pour cause de Covid 19. Le champion français s’est envolé pour l’Angleterre samedi dernier après avoir passé un test PCR, le pays ayant adopté des positions strictes sur les touristes débarquant sur son sol, Ziani a du subir un second test médical en étant  interdit de sortir de sa chambre jusqu’à ce que les résultats soient connus. Un véritable parcours du combattant pour Samir qui peut compter sur la présence de son fidèle entraîneur Mohamed Benama et son adjoint Christian Lermet, ainsi que de son jeune frère Imed. Après une première tentative ratée de peu face à Guillaume Frenois en 2016, S. Ziani a réalisé un véritable exploit l’année dernière en s’emparant du titre européen aux dépens de l’espagnol Juli Giner. L’ibère, bourreau de Romain Jacob pour ce même titre, fut battu avant la limite devant son public par S. Ziani. 

Samir Ziani et Mohamed Benama (photo Sud Ouest)

Boxer une nouvelle fois chez son adversaire ne perturbe pas le  boxeur de Blagnac qui s’est fait une spécialité des victoires à l’extérieur. Que ce soit en Italie pour une ceinture WBC devant un Italien invaincu en 14 rencontres  ou en Ukraine pour un titre WBA face au champion local et ses 47 affrontements, Samir a démontré qu’il voyageait bien. Ce n’est pas l’ex champion du monde Richard Commey qui prétendra le contraire…La majorité des observateurs s’accorde pour constater que ses trois défaites furent toutes concédées d’extrême justesse, voire sujettes à controverse. Aujourd’hui Samir Ziani fait incontestablement partie des cinq meilleurs boxeurs français toutes catégories de poids confondues. 

Alex Dilmaghani est quasi inconnu sur la scène internationale, pourtant l’anglais d’origine iranienne possède une histoire digne d’un film. Après quelques combats amateurs, « Dilma » est passé professionnel pour s’exiler au Mexique au célèbre Romanza Gym de Mexico pour y recevoir les précieux conseils du le légendaire Ignacio Beristain, là bas il a côtoyé Juan Manuel Marquez et Johnny Gonzalez, l’anglais a combattu au Mexique quatre fois pour autant de victoires avant de prendre, fin 2016, la destination du Canada et s’engager avec Lee Baxter, un promoteur de Toronto. Depuis l’année passée,  Dilmaghani s’est engagé avec Hennessy Sports ( Mick Henessy) promoteur de Hughie Fury. 

Gaucher, comme Ziani, l’anglais ne déplore qu’une défaite en début de carrière. Son style de battant organisé, est compliqué à prendre en défaut, c’est incontestablement la sortie la plus dangereuse du champion d’Europe français. L’élève de M. Benama, qui vient d’avoir 30 ans, est classé 15eme WBC, 12eme IBF, une victoire le rapprocherait du Top Ten, voire mieux pour la WBC qui traite toujours bien les champions d’Europe.  

Il faudra le meilleur Ziani samedi soir mais avec la variété de ses coups, sa vitesse d’exécution et son débit infernal, il possède les armes pour revenir avec sa belle ceinture avant de viser plus haut comme un certain Mayar Monshipour, autre élève de M. Benama qui conserva deux fois son titre européen avant de connaitre son fantastique parcours mondial…Samir Ziani et ses entraîneurs doivent avoir probablement cela dans un petit coin de leur tête. 

La soirée sera diffusée en direct sur Channel 5 qui relaie les organisations d’Hennessy Sports. 

 

 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS