Davis vs Santa Cruz : grand spectacle à San Antonio !

Les quelques 9000 spectateurs présents la nuit dernière dans l’Alamodome de San Antonio (Texas, USA) ont eu droit  à un affrontement de grande qualité entre deux des meilleurs boxeurs de la planète qui ont fait honneur à leur rang.

Certes, la victoire par KO de Gervonta Davis (24-0, 23 KO) n’est une surprise pour personne, mais la superbe intensité de ses six rounds de très haut niveau resteront dans les mémoires, jusqu’à cet uppercut létal du natif de Baltimore à une vingtaine de secondes de la fin de la sixième reprise.

En effet alors que Leo Santa Cruz (37-2-1, 19 KO) était sur le point de signer son meilleur round, « Tank » arma parfaitement son surpuissant bras arrière gauche pour contrer une droite et ainsi mettre un terme au combat, Santa Cruz restant immobile au sol de longues minutes avant de reprendre ses esprits au grand soulagement de tous. Ce coup prodigieux fera sans aucun doute partie des candidats au titre honorifique de KO de l’année en compagnie de Povetkin-Chisora et Zepeda-Baranchyk.

En quête d’un titre dans une cinquième catégorie, la marche était cette fois ci trop haute pour le Mexicain face à ce prodige qui n’a pas fini de faire parler de lui.

« El Terremoto » (« Le tremblement de terre ») sort néanmoins grandi de ce duel au cours duquel il aura fait bien mieux que résister malgré un insurmontable déficit de frappe, mais cette version de Gervonta Davis était tout simplement injouable. Décevant contre Gamboa, l’Américain a rappelé quel phénomène de puissance, punch et précision il pouvait être lorsqu’il est parfaitement préparé. Que ce soit chez les super-plumes (catégorie dans laquelle se disputait le combat) ou les légers, il peut prétendre battre n’importe qui.

Les combats d’encadrements télévisés de cette grande réunion se sont également conclus avant la limite.

Le super-léger Mario Barrios (26-0, 17 KO) avait l’honneur de défendre son titre WBA régulier devant son public face à un autre texan en la personne de Ryan Karl (18-3, 12 KO). Tentant crânement sa chance, le challenger (sévèrement coupé) céda également à la sixième reprise à la suite d’un uppercut doublé d’un crochet gauche du champion.

Toujours chez les super-légers, Regis Progais (25-1, 21 KO) a quant à lui facilement disposé de Juan Heraldez (16-1-1, 10 KO) en trois rounds pour son retour. Une puissante gauche de l’ancien champion WBA des super-légers a violemment expédié Heraldez au tapis avant que l’arbitre ne mette un terme à la rencontre quelques instants plus tard.  A noter que « Rougarou » avait échoué à la pesée de vendredi, sans conséquence.

Enfin chez les légers le Mexicain Isaac Cruz (20-1-1, 15 KO) a été à la hauteur de son surnom de « Pitbull » en détruisant littéralement le vétéran Diego Magdaleno (32-4, 13 KO) en une poignée de secondes, impressionnant !

Clément Alquier

 

 

 

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS