Cruel pour Ngumbu

Alors qu’il répondait parfaitement présent pour sa première chance mondiale, le Français Doudou Ngumbu (38-9, 14 KO) a dû s’incliner en raison d’une blessure survenue au cinquième round cette nuit dans la 2300 Arena de Philadelphie (Pennsylvanie, USA).

Une issue terriblement frustrante pour le natif de Kinshasa qui avait tenu la dragée haute au redoutable champion WBC des poids mi-lourds Oleksander Govzdyk (17-0, 14 KO). Mais malgré les cinq minutes de repos qui lui avaient été accordées (à tort) par l’arbitre, Ngumbu n’était définitivement pas en état de continuer en raison d’une blessure au talon d’achille droit selon nos confrères de boxingscene. On ne pouvait qu’être touché par sa détresse alors qu’il s’effondrait en pleurs dans son coin. A l’âge de trente-sept ans, il s’agissait sans doute de sa seule opportunité au plus haut niveau…

Un de nos plus sérieux espoirs était également de la partie et faisait ses débuts aux USA en la personne du poids moyen Christian M’Bili (14-0, 13 KO). Opposé au Mexicain Humberto Guttierez (ex-challenger pour le titre WBC… des super-plumes ! ), l’élève de Marc Ramsay s’est imposé par décision unanimé sur des scores de 80-72 et deux fois 79-73. Une autre première pour le Français qui avait toujours vaincu ses adversaires avant la limite jusqu’à maintenant.

Autres résultats notables de cette réunion, le match nul assez judicieux entre les poids welters Egidijius Kavaliauskas (21-0-1, 17 KO)  et Ray Robinson (24-3-1, 12 KO) ainsi que la victoire de Kudratillo Abdukakhorov (16-0, 9 KO) devant Keita Obara (20-4-1, 18 KO).

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS