Conor Benn expéditif et convaincant

Ce soir à Londres, l’invaincu anglais Conor Benn  a battu   l’expérimenté colombien Samuel Vargas en moins d’un round pour s’emparer de la ceinture WBA continental des poids welters. 

Dés les premiers instants du combat, la vitesse de bras et l’explosivité des coups de Benn ont donné le ton. Un crochet droit enchainé d’un uppercut ont fait mal à Vargas, l’anglais a continué son offensive en acculant le colombien le long des cordes et en le bombardant de crochets des deux mains. Un uppercut puis un second ont durement éprouvé Vargas qui allait tomber avant que l’arbitre ne s’interpose pour mettre fin au combat.  Avec cette éclatante victoire, Conor Benn a démontré qu’il était plus que le fils de Nigel, la terreur des années 90, mais bien un authentique champion capable de rivaliser voire inquiéter les meilleurs poids welters mondiaux. 

Le championnat WBA, le titre était vacant, féminin entre l’anglaise Shannon Courtenay et l’australienne Ebanie Bridges a donné lieu à une bagarre de tous les instants. Bridges qui avait fait sensation lors de la pesée où elle s’était présentée en lingerie, a démontré qu’elle n’était pas venue faire de la figuration. Déterminée et offensive à souhait, elle a imposé le pressing d’entrée de combat, Courtenay a commencé à maitriser les débats à partir du 4eme round en montrant une boxe variée avec des frappes en bas. A la 5eme reprise, l’anglaise a touché en contre avec son crochet droit, Bridges accusant le coup. Le combat fut splendide et les deux jeunes femmes ont encore élevé le niveau au 7eme round en se rendant coup pour coup, elles remirent cela au 9eme round et là encore c’est Shannon Courtenay qui a fini le plus fort. 

Sans surprise, c’est l’anglaise qui fut déclarée vainqueur à l’unanimité des trois juges de ce magnifique championnat WBA: 97-94 et deux fois 98-92.

L’autre championnat mondial féminin au programme opposait la fantastique et invaincue détentrice WBO des poids moyens Savannah Marshall à la vétéran Suédoise Maria Lindberg.

Il n’y eut aucun suspense tant la différence de niveau était importante. Marshall n’a eu besoin que d’une accélération et une droite appuyée pour envoyer Lindberg au tapis au 2eme round puis d’une nouvelle droite plongeante lors de la reprise suivante  pour mettre  fin au combat, la suédoise se laissant compter dix. On attend maintenant un combat au sommet entre l’anglaise et l’américaine Claressa Shields, Marshall étant la seule boxeuse à avoir infligé une défaite à   la sensationnelle américaine,  double championne olympique et double championne du monde amateur puis couronnée dans trois catégories de poids dans les rangs professionnels, le tout à seulement 26 ans ! 

A l’affiche également, un championnat WBC  silver international des poids coq d’excellente facture entre Ukashir Farooq et Alexander Espinosa,  a débouché sur une victoire aux points (97-94; 97-95 et 97-93) du premier nommé. 

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS