Carroll stoppe Quigg !

L’Irlandais Jono Carroll (18-1-1, 4 KO) a signé  la plus belle victoire de sa carrière en dominant l’ancien champion WBA régulier des poids super-coqs Scott Quigg (35-3-2, 26 KO) hier soir à Manchester (Royaume-Uni).

Beaucoup plus rapide et précis, Carroll a totalement dominé les débats devant un Quigg méconnaissable. A tel point que c’est avec un grand soulagement que les observateurs accueillirent la décision de son entraîneur Joe Gallagher de jeter l’éponge au cours du onzième round. Lent et sans aucun timing, le Britannique n’avait plus aucune chance de l’emporter depuis bien longtemps.

Challenger malheureux de Tevin Farmer en 2019 pour le titre IBF des super-plumes, Carroll se repositionne comme un prétendant crédible dans cette catégorie. Pour Quigg en revanche, le temps où il était capable de détruire Kiko Martinez en deux rounds ou de livrer une guerre sans merci à Oscar Valdez semble révolu et on peine sincèrement à imaginer un quelconque avenir mondial après cette prestation plus qu’inquiétante.

En combat d’encadrements, on notera la belle victoire avant la limite du super-moyen britannique Zach Parker (19-0, 13 KO) devant l’Australien Rohan Murdoch (24-2, 17 KO) à la onzième reprise, et la facile victoire en trois rounds du poids lourd Hughie Fury (24-3, 14 KO) devant le Tchèque Pavel Sour (11-3, 6 KO).

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS