Canelo-Jacobs : Le combat de l’année ?

Le combat de la semaine ? Non, c’est bien le combat de l’année qui va se dérouler samedi soir, sur la scène de la T-Mobile Arena. Le champion du monde WBA et WBC des moyens, Saul ‘Canelo’ Alvarez (51-1-2, 35 KO), affrontera le détenteur de la ceinture IBF, l’américain Daniel Jacobs (35-2, 29 KO). Deux boxeurs très spectaculaires, très populaires et au sommet de leur art. Le premier a vaincu Gennady Golovkin en septembre dernier, avant de devenir champion du monde chez les super-moyens, tandis que le deuxième a retrouvé son titre mondial presque deux ans après l’avoir perdu contre ce même Golovkin. Un beau duel en perspective, étant donné les qualités et la hargne de ces deux hommes. Canelo, qui boxera quasiment à domicile (il est extrêmement populaire dans le sud-ouest des Etats-Unis, particulièrement à Las Vegas) malgré le fait que son adversaire soit américain, est favori de ce choc. Mais il sait que ce ne sera pas du tout facile, et que Daniel Jacobs est très compliqué à boxer, sachant qu’il est pugnace et puissant.

Si l’affiche est belle, c’est également pour l’histoire de Daniel Jacobs. Surnommé « Miracle Man », l’américain a dû stopper sa carrière pendant 1 an et demi entre mai 2011 et octobre 2012 afin de soigner son ostéosarcome, une forme rare du cancer des os qui l’empêchait totalement de faire une activité physique. Après avoir guéri de sa pathologie, Daniel Jacobs a tenu à remonter sur le ring, et est devenu champion du monde 2 ans plus tard.

Un choc au sommet pour le week-end du Cinco de Mayo, une fête nationale mexicaine. En honneur à ce jour historique, chaque année est organisé un combat à Las Vegas en cette période. Et pour cette édition 2019, les mexicains pourront soutenir leur idole, le héros du pays, Saul Alvarez, surnommé Canelo en raison de ses cheveux roux. Il fait actuellement partie des 3 meilleurs boxeurs mondiaux, toutes catégories confondues, et est un phénomène mondial. En plus de la qualité pugilistique que promet cette affiche, c’est également une garantie financière énorme, puisque Saul Alvarez est probablement le boxeur qui génère le plus d’argent au monde (droits tv, places, publicités, pay-per-view) avec Anthony Joshua. Un combat qui promet d’être mémorable dans tous les domaines.

Dans la même soirée, une autre ceinture mondiale sera en jeu. Il s’agit de la ceinture WBA intérim des super-moyens, laissée vacante par Canelo après qu’il l’ait récupérée en battant Rocky Fielding par KO en décembre dernier. C’est le britannique John Ryder (27-4, 15 KO) et l’australien Bilal Akkawy (20-0-1, 16 KO) qui vont s’affronter afin de récupérer cette ceinture, qui peut leur permettre par la suite d’accéder à des combats plus prestigieux, contre les vrais champions de la catégorie par exemple (Callum Smith, Caleb Plant, Anthony Dirrell et Gilberto Ramirez).

Enfin, un des plus grands espoirs de la boxe mondiale sera également sur le ring samedi soir. Il s’agit du jeune (21 ans) Vergil Ortiz Jr (12-0, 12 KO), qui sera opposé à son compatriote américain Mauricio Herrera (24-8, 7 KO), dans la catégorie des super-légers. Une autre victoire par KO se profile pour un des phénomènes du moment, qui monte en puissance combat après combat.

Pour suivre cette incroyable soirée attendue par toute la planète boxe, rendez-vous à 3h sur Bein Sports 3, dans la nuit de samedi à dimanche.

Hugo BRUN

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS