Aboulaye Diane s’impose devant un bon A. Plesnik à Cabourg

Ce soir à l’hippodrome de Cabourg,  le poids lourd-légers Aboulaye Diane a préparé de la meilleure des façons son futur championnat de France en battant aux points (78-74 et deux fois 77-75)  le Slovaque Michal Plesnik . Le promoteur Davide Nicotra qui organisait cette soirée, avait choisi un adversaire dur dans l’optique du championnat de France que doit disputer l’Ebroïcien devant Olivier Vautrain.  Athlétique frappeur n’ayant jamais été battu avant la limite, Plesnik n’était pas un faire valoir mais un bon boxeur venu clairement tenter sa chance. A. Diane s’est sorti de ce combat compliqué grâce à sa vitesse de bras et  sa technique supérieure. Appliqué mais prudent, Diane n’a jamais été en danger malgré que M. Plesnik l’ait parfois touché avec sa droite. Le boxeur phare de Davide Nicotra a connu quelques belles séquences avec des enchaînements gauche droite de toute beauté, il ne lui aura manqué qu’un peu de constance dans la détermination pour réaliser une prestation de premier choix.  » Les sensations étaient bonnes mais j’ai manqué de rythme, vers la fin j’ai pris la mesure de Plesnik qui était meilleur techniquement que B. Deslaurier. Je progresse, Davide me fait monter step by step et avec de bons adversaires dont beaucoup de Français. Rendez vous maintenant pour le championnat de France, j’espère à Evreux » a déclaré Aboulaye Diane au micro de Sportmag TV qui retransmettait ce gala. Le boxeur entraîné par Arsim Krezyu arrive au plus haut niveau national dans une des catégories les plus riches du pays. Arsen Goulamirian trône au dessus du lot Hervé Lofidi et Dylan Bregeon sont ses dauphins puis vient ensuite un trio composé d’ Aboulaye Diane, Olivier Vautrain et Siril Makiabi.  Samuel Kadje et Brandon Deslaurier complètent la division.  

 Dylan Colin continue sa progression,  il a battu aux points (58-56) Serhii Zhuk à l’issue d’un combat où il aura eu affaire à un rival coriace. Aussi grand que lui et combatif , Zukh, jamais battu avant la limite lui aussi, était bien meilleur que son palmarès ne l’indiquait et Colin a du s’employer pour s’imposer. D. Colin a dominé les premières reprises en utilisant son bras avant même si sa droite ne suivait pas assez souvent. Au fil des rounds, S. Zhuk a pris confiance et a réussi à amener Colin dans la bagarre de prés. Voulant trop bien faire, D. Colin a pris quelques coups au 4éme round , les deux hommes ont fini en trombe et le Français a logiquement décroché la victoire.  » J’ai eu du mal à trouver la solution, je me suis senti fatigué. J’apprends, il me faut des combats comme celui là où j’apprends, on va travailler encore plus » a confié Dylan Colin. 

En poids légers, la talentueuse Rima Ayadi qui disputait son second combat en une semaine, a disposé aux points de l’expérimentée Karina Kopinska avec une aisance déconcertante. R. Ayadi a quasiment gagné tous les rounds en imposant un rythme soutenu, ses crochets des deux mains et son direct du bras arrière ont secoué durement la Polonaise qui a fini le visage marqué. En seulement trois combats pros, Rima Ayadi s’affirme comme l’une des valeurs montantes de la boxe féminine Française. « J’avais à cœur de réaliser une belle prestation et de montrer qu’en boxe, il n’y a pas de règles, à partir du moment où on veut le faire. Je n’ai pas le temps, je suis bien entourée et j’aimerais rapidement faire le championnat de France » a déclaré Rima Ayadi. 

En poids légers, Mevy Boufoudi s’est imposé par arrêt de l’arbitre sur blessure au 4éme round devant le Bielarusse Siarhei Afonin. Boufoudi pétri de talent, s’est trouvé confronté à un gaucher défensif et expérimenté, ce qui ne lui a pas permis de montrer totalement l’étendue de son talent. Le jeune Boufoudi a pris Afonin de vitesse mais sans réussir à l’éprouver.  » Je ne suis pas du tout satisfait de ma prestation. Nous savions qu’il était dur car plusieurs ex champions de France amateurs l’ont rencontré et ils n’ont pas réussi à le descendre, il était dur à toucher mais je suis dégoûté de ne pas avoir pu disputer le reste du combat. On a en tête le championnat de France, on aller chercher les victoires pour y prétendre «  a confié Mevy Boufoudi.

Michel BEUVILLE

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS