3ème Mondial pour la Belge Djemilla Gontaruk ce 7 mars en Pologne

Ce samedi soir, dans la ville polonaise (Basse-Silésie) de Dzierzoniow, ma compatriote Djemilla GONTARUK ( Liège, agent GMG Promotion Mirco Giuliani) tentera, pour la 3ème fois, toujours sur terrain adverse, de conquérir son but suprême, un titre mondial : Elle défiera la tenante WBO des super plumes ( -58,967kgs), locale, invaincue, Ewa Brodnicka ( 18-0).

Un challenge de plus dans la carrière de la Belge, dont le palmarès compte 16 succès, 2 nuls, 1 sans décision, et 5 revers, concédés à l’extérieur, face à des combattantes du top ( Walstrohm, Ducastel, Serrano, Kuehne , Sharipova), soit d’anciennes ou actuelles détentrices de titres majeurs..Certains, d’ailleurs, de ces affrontements, donnèrent lieu à des décisions contestables…

Notre petite ( par la taille) battante a chaque fois donné du fil à retordre à toutes ces championnes, exception faite de Sharipova, où Djemilla, comme elle l’a reconnu, était dans un « jour sans ».

Elle qui fut couronnée européenne des poids plumes en 2015, ; la seule occasion où elle put tenter sa chance en Belgique, et prendre sa revanche sur la Française S. Ducastel ; dernièrement lors d’un championnat EBU des..super légers ( 2 catés au dessus de la sienne), fut déclarée, injustement, perdante, contre la tenante italienne S. Bortot, en Vénétie. Ce résultat fut invalidé, vu que la Transalpine subit un contrôle anti-dopage positif.

Djemilla a pu, malgré ses deux boulots, se préparer correctement, enchaînant les sparrings avec une excellente Française, ses équipiers masculins du GMG. Son régime l’a amené progressivement au poids requis..Elle se trouve dans de meilleures conditions, que lors de ses 2 précédentes tentatives. Dixit son coach fétiche, Monsieur Urbano Giuliani Sr, ils ont travaillé ses déplacements, ses séries, et autres tactiques qu’elle réserve à son adversaire…Maintenant, le tandem inséparable possède une certaine habitude des paris ardus en terre hostile…

Quant à la tenante mondiale Ewa Brodnicka, âgée de 35 ans, dont le palmarès ne compte que des victoires, certes toutes obtenues en Pologne, elle bénéficiera, outre de l’avantage du terrain, d’une taille et d’une allonge supérieure.. Comme à l’accoutumée, la résidente de Varsovie a quelque peu provoqué sa prétendante, en se présentant avec un petit chien ( référence au surnom attribué à Djemilla de « pittbull », en regard à son style offensif de combat, ne lâchant pas son opposante dès la première minute), se montre confiante de conserver, pour la quatrième fois de suite, sa ceinture.

Vrai également qu’on retrouve des noms connus de la boxe féminine dans son record.

Il faudra voir si elle pourra supporter la pression continue, pendant les 10 rounds prévus ; basée sur la superbe condition physique de Djemilla..Cette dernière sera assistée, naturellement par Urbano, son agent Mirco, et Biagio Patera( coach-frère du champion EBU Francesco Patera).

Pesée réussie, Djemilla a pris la Polonaise à son propre show :  en venant avec un masque pour le face à face…

Réponse, demain en fin de soirée, sur le ring..

Tous mes vœux de réussite à ma « Ninja Turtle »(surnom personnel), que je connais et apprécie, ainsi qu’à son staff…

 

 

Laisser un commentaire

*

*

DERNIÈRES INFOS & NEWS

ARTICLES RELATIFS