QUEBEC  |   FORUM  |   PETITES ANNONCES  |   GALERIE PHOTO  |   LEXIQUE  |
  ACCUEIL
  

YOKA CONVAINCANT, OUBAALI FOUDROYANT, CISSOKHO ETINCELANT !

Le tourmenté mois de Mars qu’a vécu Tony Yoka lui aura finalement été salutaire…Yoka a réagi de la plus belle des manières, celle où il s’exprime le mieux : avec ses poings ! Hier soir, le champion olympique des poids super-lourds a battu Cyril Leonet pour la première grande étape de sa jeune carrière professionnelle. Un examen de passage réussi avec mention face à un ex champion de France expérimenté en la personne de Cyril Leonet.



Leonet était entré en premier sur le ring, sans pression particulière. Aldo a travaillé dur pour ce combat, il a mis les bouchées doubles dans sa préparation, il l’a dit, il n’est pas là en victime mais bien pour prendre sa chance. Yoka monte sur le ring, le visage fermé, concentré comme pour une finale olympique, il sait que sa prestation est attendue et sera scrutée par tout le monde.
Le premier round est tendu de part et d’autre, peu d’actions mais de l’observation . Les deux boxeurs ont croisé les gants et ils se connaissent, la méfiance est de rigueur. Tony Yoka allonge son bras et son jab trouve la face de Cyril Leonet.

Sérieux et appliqué, le champion olympique ne se laisse aller à aucune fantaisie superflue, il contrôle alors que l’ex champion de France ne se libère pas encore, il ne parvient pas à casser la distance. Yoka touche à nouveau avec son bras avant puis avec un crochet large. Lors de la 3éme reprise, Leonet tente une approche mais Yoka est mobile et rapide. Un retrait et Leonet est dans le vent. Yoka continue avec son bras avant, son jab fait mouche, le visage de Leonet rougit et il est blessé à l’arête du nez au 4éme round. Le combat est lancé, les actions sont peu nombreuses mais claires, un vrai affrontement de poids lourds, une catégorie à part où chaque coup peut être définitif. Cyril Leonet monte en pression au 5éme round, il se jette mais il ne parvient pas à toucher, les deux hommes reprennent la distance et la droite de Yoka gicle au visage de Leonet qui s’écroule au tapis. Le coup est limpide , inattendu et il a fait des dégâts. Cyril Leonet est compté mais il ne se remet pas en garde et M. Christophe Hembert l’arrête.



"Il fallait que je m’impose, Cyril est un grand champion"déclarait en substance Tony Yoka tout en annonçant vouloir rencontrer Rafaël Tronche l’invaincu champion de France des poids lourds le 23 Juin prochain. "Je commençais à monter en régime, je n’ai pas vu venir cette droite " notait Cyril Leonet, " ceux qui doutaient de Tony vont changer d’avis, je souhaite qu’il aille au bout de sa conquête conclut l’ex champion de France.

Nordine Oubaali a le titre mondial en point de mire et il ne comptait pas s’attarder sur le ring. Il n’a pas tergiversé face à l’expérimenté Luis Melendez qu'il a pulvérisé en deux petits rounds. Bien qu'ayant été confronté à quelques pointures du gratin mondial, le Colombien n’avait plus perdu avant la limite depuis 2012.



N. Oubaali a entamé le combat pied au plancher, il a exercé une pression constante sur Melendez en le matraquant de crochets des deux mains. En haut, en bas.. Les coups pleuvaient et le Colombien n’avait pas le temps de s’organiser face à ce traitement de choc. L’entrée en la matière avait été douloureuse pour Melendez, la seconde reprise démarrait et Oubaali continuait son entreprise de démolition. Un crochet droit à la tête et Melendez acculé dos aux cordes en reprenait un autre, il glissait au tapis. Compté, Il se relevait, Nordine Oubaali ne se précipitait pas pour l’ajuster, il déclenchait un crochet droit en contre qui sonnait le Colombien, un autre crochet gauche renvoyait Melendez au tapis. L’arbitre le comptait puis l’arrêtait.



Nordine Oubaali a impressionné par ses coups incisifs et sa détermination, le Français est n° 1 mondial WBC et un championnat face au Thaïlandais Petch Sor Chitpattana se profile à l’horizon. L’ancien détenteur, le Mexicain Luis Nery épouvantail de la catégorie, ayant été incapable de faire le poids lors la revanche avec Yamanaka, le titre est devenu vacant.

Souleymane Cissokho a une nouvelle fois offert un récital de belle boxe en surclassant le Mexicain José Jesus Macias. Dix rounds gagnés haut la main par Cissokho à qui il n’aura manqué qu’un peu de puissance pour abréger le combat. Le médaillé de bronze de Rio a sorti des combinaisons de grande classe, laissant Macias décontenancé et impuissant face à la maestria de l’artiste.



Le jab puis la droite avec enchaînement d’un uppercut, le Mexicain en voyait de toutes les couleurs, il doit encore se demander ce qu’il est venu faire à Paris. Il avait déjà rencontré deux ex challengers mondiaux et là il se faisait balader par ce jeune professionnel et ses cinq combats. Macias montait les mains, Cissokho variait ses frappes, le Mexicain ne proposait rien tant il était débordé. Au 5éme round, Macias réussissait sa première frappe avec un crochet gauche, Souley répliquait par une magnifique combinaison, crochet gauche, uppercut suivi d’un crochet droit au corps, du grand art ! Le Français terminait cette reprise avec un gauche droite en ligne. Les rounds défilaient et la domination de Cissokho ne faiblissait pas . Ne restait plus qu’une victoire avant la limite pour parachever la démonstration, Souleymane Cissokho fut prés de parvenir à envoyer Macias au tapis quand au 9éme round, son terrible crochet gauche fit mouche à la mâchoire. Le Mexicain tangua mais resta debout.



Cissokho livra un 10 éme et ultime round en montrant une autre facette de son immense talent, il maîtrisait Macias avec son seul bras avant et sa mobilité. Du grand Souleymane Cissokho pour une éclatante victoire avec une décision unanime : 100-90 trois fois.

Les autres combats de la soirée:

Mi-Lourds 6x3 : Michel Tavarés vainqueur aux points (60-54 trois fois) de Karim Camara.



Coqs 6x3 : Elie Konki victime d'une blessure qui l'a contraint à boxer une partie du combat avec son seul bras gauche, s'impose aux points face à l'Espagnol Pablo Narvaez.



Moyens 6x3: Farrhad Saad vainqueur aux points de Jeremy Bougamont.





Michel Beuville, photos Pierre Girod, le 08 Avril 2018

Derniers combats

Mbili confirme tous les espoirs placés en lui !
29/07/18 - Y. Cousin;

Débuts victorieux pour Estelle Mossely !
29/07/18 - M. Beuville

Nadjib Mohammedi honteusement volé !
22/07/18 - M. Beuville

Oleksandr Usyk seul au monde !
22/07/18 - M. Beuville

Tony Yoka s'impose avant la limite !
24/06/18 - M. Beuville,

Beau Gala amateur B.T. Douglas Bellini (BEL)
31/05/18 - C.

Nikarkhoev et Vanackère titrés en Belgique 19/5
26/05/18 - C.

Massenaux et Loffet gagnent chez eux, Verviers(B)
08/05/18 - C.

NO LIMITS 3 à Douai
29/04/18 - P. Girod

Michel Garcia maître chez lui, Châtelineau ( Bel)
27/04/18 - C.

Les ceintures MONTANA (finales)
16/04/18 - P. Girod

Yoka convaincant, Oubaali foudroyant !
08/04/18 - M. Beuville,

Les Coqs vainqueurs au bout du suspense !
07/04/18 - P. Girod

Tachour détrône Garrido, Lele Sadjo confirme
01/04/18 - J. Lambert,

Un brillant N. Mohammedi domine H. Mohoumadi
31/03/18 - J. Lambert,

« Feroz » Cœur de Champion !
26/03/18 - Y. Cousin;

Mohammedi vs Mohoumadi: le Choc du Main Event 6 !
25/03/18 - J. Lambert,

Les Fighting Roosters font de nouveau carton plein
18/03/18 - P. Girod

La marche était trop haute pour Cédric Vitu !
11/03/18 - P. Girod

Victoire avec panache de Georges Ory pour l’Union
04/03/18 - Y. Cousin;

Finales Championnats de France Amateur 2018
26/02/18 - P. Girod

Maxime Beaussire vainqueur avec la manière !
25/02/18 - J. Lambert

R. Garrido retrouve le titre national !
18/02/18 - P. Girod

Kévin Thomas Cojean impérial à Pleurtuit
11/02/18 - A. Cotiniaux,

Rencontre WSB du 2 Février 2018 à Wagram
03/02/18 - P. Girod

Un exceptionnel Main Event 5 qui fera date !
21/01/18 - J. Lambert,

Tony Yoka monte en puissance !
16/12/17 - J. Lambert,

Y. Mendy frappe un grand coup à Levallois !
15/12/17 - M. Beuville,

Mikhalkin, la bête noire des français
04/12/17 - Y. Cousin;

Frameries (Belgique) 25/11/2017
26/11/17 - C.

boxe en France
boxe dans le monde
les partenaires
memorabilia
Copyright © NetBoxe.com (1996-2018) - Informations légales - Email : contact@netboxe.com